Jean-Pierre Darroussin
Jean-Pierre Darroussin
Jean-Pierre Darroussin - Franco Origlia / Contributeur
Jean-Pierre Darroussin - Franco Origlia / Contributeur
Jean-Pierre Darroussin - Franco Origlia / Contributeur
Publicité
Résumé

La musique, on peut certes en parler, mais on se doit surtout de l’écouter, se rendre disponible à l’écho qu’elle provoque en nous. Notre invité se tient justement dans l’écoute, en témoigne le choix de ses personnages souvent tournés vers les autres. Quel auditeur de musique classique est-il ?

En savoir plus

Né à Courbevoie en 1953, Jean-Pierre Darroussin est acteur et réalisateur. Fils d’étameur, il découvre le cinéma au lycée. Il entre au conservatoire en 1976 où il rencontre Catherine Frot et Ariane Ascaride. En 1997, il obtient le César du meilleur second rôle dans Un air de famille. Il est à l’affiche au total de 63 films, dont beaucoup aux côtés du réalisateur Robert Guédiguian, parmi lesquels : L’Armée du crime, Marius et Jeannette, Les neiges du Kilimandjaro, ou encore Au fil d‘Ariane. C’est aussi un acteur de théâtre : il a obtenu le Molière du meilleur comédien en théâtre privé pour Art de Yasmina Reza en 2018.

Actualités

"Rimbaud en Feu"
Une pièce de Jean-Michel Djian, jusqu’au 12 mars au Théâtre Antoine à Paris

Publicité

En 1924, l’année même où André Breton publie le Manifeste du Surréalisme dans les colonnes du Figaro, on retrouve l’auteur d'Une Saison en enfer enfermé dans sa chambre d’hôpital à Charleville. Vivant il est, plus voyant encore qu’à 20 ans lorsqu’il décide d’en finir avec la poésie. C’est un génie en feu qui s’installe devant nous, hagard, illuminé mais plus flamboyant encore qu’il ne l’a jamais été. Ce n’est plus un corps qui parle, c’est une âme. Un homme « sans semelles et sans vent » qui invite sur son « Bateau ivre » aussi bien son infirmier que Paul Verlaine, Alfred Jarry, Ignace de Loyola, Léo Ferré… Comme si, sur un coup de folie, et avant que les derniers feux de la modernité l’accablent lui et ses semblables, Arthur Rimbaud s’autorisait une magistrale leçon de vie.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Programmation musicale

Nino Rota
Why wait
Orchestre sous la direction de Carlo Savina
CAM

Richard Wagner
Tristan und Isolde WWV 90 : Prélude (Acte I)
Orchestre des Jeunes Gustav Mahler, Pierre Boulez
DG

Jean-Sébastien Bach d’après Alessandro Marcello
Concerto en ré mineur BWV 974 : 2. Adagio
Olivier Cavé
AEON

Frédéric Chopin
Concerto pour piano n°2 en fa mineur op 21 : 2. Larghetto
Martha Argerich, Orchestre symphonique de Montréal, Charles Dutoit
EMI

Benjamin Britten
Les Illuminations op.18 : Antique
Barbara Hannigan, Amsterdam Sinfonietta, Candida Thompson
CHANNEL CLASSICS