Le compositeur autrichien (1797-1828)
Le compositeur autrichien (1797-1828) - Aucun
Le compositeur autrichien (1797-1828) - Aucun
Le compositeur autrichien (1797-1828) - Aucun
Publicité

Bertrand Boissard, Elsa Fottorino et Alain Lompech élisent la version de référence de la Fantaisie en fa mineur de Franz Schubert.

Compte-rendu de Jérémie Rousseau

Quelle surprise que cette Fantaisie étroite et pâlotte soit celle de Radu Lupu et Murray Perahia, pourtant valeur sûre de la discographie. Amer constat.

Le pianoforte oblige à entendre Schubert autrement : Andreas Staier et Alexander Melnikov le rendent plus clair, plus fluide, détaillant les articulations et jetant une lumière crue sur cette Fantaisie… qui n’est pourtant pas dénuée d’affèteries.

Publicité

Le très complice Duo Crommelynck nimbe le premier mouvement d’un halo voluptueux, atmosphère douce et riche dont se dégage un climat capiteux. Joliment ciselé mais privé de ses noirceurs, le Largo manquera de consistance.

Le Schubert d’Anne Quéffelec et Imogen Cooper avance à pas de velours, avec la visible intention d’émouvoir. Mais leur Fantaisie restera surtout aimable, en raison d’un Largo aux aigus clairets, insuffisant là encore. Et la prise de son n’arrange rien.

L’urgence, le saut immédiat dans une narration sans répit, où tout est vie grouillante, tension, lyrisme éperdu – ce qui n’empêche pas l’humour, la tendresse, et la gourmandise de trilles séraphiques qui nous font naviguer « entre ciel et bière » pour reprendre le mot de Dominique Fernandez. Le concert de Benjamin Britten et Sviatoslav Richter de 1965 est plus qu’un document : c’est un Schubert à la vie à la mort, pour l’éternité.

Dans le mouvement initial, un lied s’élève, ivre de chant, s’ombrageant subitement après tant d’insouciance : c’est Schubert qui nous parle à l’oreille. Toute l’œuvre habite l’espace, grâce aux doigts précis de Philippe Cassard et Cédric Pescia, fins dramaturges qui recréent la simplicité d’un chant éperdu comme les terreurs successives d’un Largo aux ondes terribles. Une prise de parole inoubliable. Quel naturel !

Palmarès

  1. Version C
    Philippe Cassard, Cédric Pescia (La Dolce Volta, 2014)
  2. Version E
    Sviatoslav Richter, Benjamin Britten (Decca, 1965)
  3. Version D
    Anne Queffélec, Imogen Cooper (Erato, 1978)
  4. Version B
    Duo Crommelynck (Claves, 1993)
  5. Version A
    Andreas Staier, Alexander Melnikov (HM, 2015)
  6. Version F
    Radu Lupu, Murray Perahia (Sony, 1990)
5 min

Programmation musicale

  • Only love beauty
    Only love beauty
    Uri Caine (Piano)
    Only love beauty
    Album Dark flame (2003)
    Label Winter & Winter (WIWI 910095-2)
  • Ein deutsches Requiem op 45 : Ihr habt nun Traurigkeit - pour soprano baryton choeur mixte à 4 voix et orchestre
    Ein deutsches Requiem op 45 : Ihr habt nun Traurigkeit - pour soprano baryton choeur mixte à 4 voix et orchestre
    Johannes Brahms (Compositeur)
    Ein deutsches Requiem op 45 : Ihr habt nun Traurigkeit - pour soprano baryton choeur mixte à 4 voix et orchestre

    Otto Klemperer (Chef d'orchestre), Elisabeth Grümmer (Soprano), Hermann Prey (Voix, Baryton (voix)), Choeur du WDR de Cologne (Chœur), Orchestre Symphonique Du Wdr De Cologne

    Album Brahms : Ein deutsches Requiem et Mozart : Sérénade (2011)
    Label ICA (ICAC 5002)
  • Ein deutsches Requiem op 45 : Selig sind die toten, die in dem herrn sterben
    Ein deutsches Requiem op 45 : Selig sind die toten, die in dem herrn sterben
    Johannes Brahms (Compositeur)
    Ein deutsches Requiem op 45 : Selig sind die toten, die in dem herrn sterben

    John Eliot Gardiner (Chef d'orchestre), Charlotte Margiono (Soprano), Rodney Gilfry (Baryton (voix)), Choeur Monteverdi (Chœur), Orchestre Révolutionnaire et Romantique

    Album Johannes Brahms : Ein deutsches Requiem op 45 / John Eliot Gardiner (1991)
    Label PHPS (432140-2)
  • Un couple de Hérissons
    Un couple de Hérissons
    Divers
    Un couple de Hérissons
    Album Bruitages / Parc et jardin
    Label FREMEAUX ET ASSOCIES (FA 1052)
  • Sixième suite en do mineur : La désolée, ou Passacaille lente
    Sixième suite en do mineur : La désolée, ou Passacaille lente
    Marin Marais (Compositeur)
    Sixième suite en do mineur : La désolée, ou Passacaille lente

    Jean Tubery (Chef d'orchestre), La Fenice

    Album Contes de la fontaine et pieces en trio de Marin Marais
    Label CALLIOPE (CAL 9521.2)
  • Petites voix FP 83 : Le hérisson - version pour choeur d'enfants à 3 voix a cappella
    Petites voix FP 83 : Le hérisson - version pour choeur d'enfants à 3 voix a cappella
    Francis Poulenc (Compositeur)
    Petites voix FP 83 : Le hérisson - version pour choeur d'enfants à 3 voix a cappella

    Patrick Marco, Maitrise De Paris (Chœur)

    Album La Maîtrise de Paris live
    Label DISCAUVERS (DAS 008)
  • 4 Ernste Gesänge op 121 : 4. Wenn ich mit Menschen- und mit Engelszungen redete - arrangement pour piano
    4 Ernste Gesänge op 121 : 4. Wenn ich mit Menschen- und mit Engelszungen redete - arrangement pour piano
    Johannes Brahms (Compositeur)
    4 Ernste Gesänge op 121 : 4. Wenn ich mit Menschen- und mit Engelszungen redete - arrangement pour piano

    Igor Levit (Piano), Max Reger

    Album Encounter (2020)
    Label Sony Classical (19439786572)
  • 4 ernste gesange op 121 : Wenn ich mit menschen- und mit engel n°4
    4 ernste gesange op 121 : Wenn ich mit menschen- und mit engel n°4
    Johannes Brahms (Compositeur)
    4 ernste gesange op 121 : Wenn ich mit menschen- und mit engel n°4

    Dietrich Fischer-Dieskau (Baryton (voix)), Jorg Demus

    Album Beethoven et Brahms : Lieder
    Label DGG (415189-2)
  • Lieder op 105 pour mezzo-soprano et piano : Wie melodien zieht es mir op 105 n°1
    Lieder op 105 pour mezzo-soprano et piano : Wie melodien zieht es mir op 105 n°1
    Johannes Brahms (Compositeur)
    Lieder op 105 pour mezzo-soprano et piano : Wie melodien zieht es mir op 105 n°1

    Bernarda Fink (Mezzo-soprano), Roger Vignoles (Piano)

    Album Brahms : Lieder (2007)
    Label Harmonia Mundi (HMC 901926)

L'équipe

Jérémie Rousseau
Jérémie Rousseau
Jérémie Rousseau
Production
Béatrice Trichet
Réalisation
Aurore Denizot
Collaboration