Le compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Le compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Le compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Le compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Le compositeur allemand Jean-Sébastien Bach (1685-1750)
Publicité
Résumé

Stéphanie-Marie Degand, Emmanuelle Giuliani et Philippe Venturini élisent la version de référence du Troisième Concerto Brandebourgeois de Jean-Sébastien Bach.

En savoir plus

Vous souhaitez participer à l'émission ?

Votez pour votre version préférée du 3e Concerto Brandebourgeois de JS Bach et tentez de gagner le disque France Musique de la semaine.

CD à gagner : [SORTIE CD] Brandenburg Concertos, Bach - Akademie Für Alte Musik Berlin, Isabelle Faust, Antoine Tamestit

Émission enregistrée jeudi 3 février 2022

Publicité

compte-rendu :

Seules ont été prises en compte les versions des 30 dernières années.

Des sonorités pleines et chaudes, un ton bonhomme aussi. Pourtant l’esprit joueur et la jubilation font défaut, le Troisième Brandebourgeois de Jordi Savall ne restera pas dans les annales.

Le Bach de Rinaldo Alessandrini affiche une mine sérieuse, un peu avare en arrière-plans, et ça et là plutôt mécanique, en dépit d’une jolie énergie d’ensemble. La qualité de son fait aussi débat.

Les musiciens du Café Zimmermann s’engagent dans un Bach plein d’urgence, suivant une trajectoire qui ressemble à une course à l’abîme. On aimerait mieux goûter aux incidents et à la beauté des paysages, ici un peu uniformes.

Tout avait si bien commencé dans le premier mouvement ! Trevor Pinnock et l’European Brandenburg Ensemble taillant un Brandebourgeois dans un bois brut, magnifique matière instrumentale, et armés d’une rhétorique infaillible. Mais le second mouvement, mou et sans tension, vire au pur exercice. Dommage.

Diego Fasolis et ses Barocchisti fouettent un Bach plein d’esprit, sur des basses légères et rutilantes à la fois, grisant et volubile, culminant dans un second mouvement ailé. La lumière et l’horlogerie radieuse du concerto sont dessinées dans l’élégance, le raffinement et des traits d’une précision infaillible

Souplesse, fluidité, joie de jouer et d’échanger, le plaisir de Bach au plus haut degré ! Le Brandebourgeois que cisèlent l’Akademie für Alte Musik, rejoints par les solaires Isabelle Faust et Antoine Tamestit, s’envole vers l’Italie vivaldienne, rapide, mais jamais précipité, ornant, chantant, magnifiant chaque phrase. Jouissif !

palmarès :

N°1
Version F
Akademie für Alte Musik Berlin
HM

Le 3e Concerto Brandebourgeois interprété par Akademie für alte Musik Berlin
Le 3e Concerto Brandebourgeois interprété par Akademie für alte Musik Berlin
- HM

N°2
Version C
I Barocchisti / Diego Fasolis, dir.
Arts

Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Diego Fasolis
Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Diego Fasolis
- Arts

N°3
Version E
European Brandenburg Ensemble / Trevor Pinnock, dir.
Avie

Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Trevor Pinnock
Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Trevor Pinnock
- Avie

N°4
Version B
Café Zimmermann
Alpha

Le 3e Concerto Brandebourgeois interprété par Café Zimmermann
Le 3e Concerto Brandebourgeois interprété par Café Zimmermann
- Alpha

N°5
Version D
Concerto Italiano / Rinaldo Alessandrini, dir.
Naïve

Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Rinaldo Alessandrini
Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Rinaldo Alessandrini
- Naïve

N°6
Version A
Le Concert des Nations / Jordi Savall, dir.
Alia vox

Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Jordi Savall
Le 3e Concerto Brandebourgeois dirigé par Jordi Savall
- Alia Vox
Références

L'équipe

Jérémie Rousseau
Jérémie Rousseau
Béatrice Trichet
Réalisation
Aurore Denizot
Collaboration