Publicité
Résumé

Par hasard, Julien Cernobori a croisé un jeune homme habillé en noir qui dessinait sur un banc. Il s'appelle Frédéric et il n'est pas à l'aise dans la frénésie parisienne. Julien lui a mis "Du bist die Ruh" de Schubert entre les oreilles. Une musique de circonstance pour cette journée particulière....

En savoir plus

Dans le casque : "Du bist die Ruh" de Franz Schubert D. 776 par Louis Schwizgebel

Références

L'équipe

Julien Cernobori
Julien Cernobori
Julien Cernobori
Production