-
-
- - Bychkov Semyon - © Sheila Rock
- - Bychkov Semyon - © Sheila Rock
- - Bychkov Semyon - © Sheila Rock
Publicité
Résumé

Hormis la célèbre Danse du sabre, on ignore généralement le reste du parcours de Khatchatourian. Le Concerto pour piano en ré bémol majeur, op 38 est joué parJean-Yves Thibaudet. Quant à Manfred ", poème dramatique de Lord Byron, l'ONF et Semyon Bychkov y démontrent la maturité de Tchaïkovsky.

En savoir plus

Concert donné le 15 décembre 2016 à 20h00 à l'Auditorium de la Maison de la Radio à Paris

Présentation : Gaelle Le Gallic

Publicité

Programmation musicale

Aram Khatchatourian

Concerto pour piano en ré bémol majeur, opus 38
1. Allegro ma non troppo e maestoso
2. Andante con anima
3. Allegro brillante

Jean-Yves Thibaudet : Interprète, Piano
Orchestre National de France : Orchestre
Semyon Bychkov : Chef d'orchestre

Entracte /

Shura Cherkassky (1909 - 1995)

Prélude pathétique (1920)
pour piano
Jean-Yves Thibaudet : Interprète, Piano

Piotr Ilyitch Tchaïkovski

Manfred, symphonie en quatre mouvements, en si mineur, opus 58,
sur un programme rédigé par Balakirev d’après le poème de Byron.
1. Lento lugubre – Moderato con moto
2. Vivace con spirito
3. Andante con moto
4. Allegro con fuoco

Orchestre National de France : Orchestre
Semyon Bychkov : Chef d'orchestre

Après - Concert

**Maurice Ravel
Miroirs
**

Jean-Yves Thibaudet
DECCA 433 515 2

Références

L'équipe

Gaëlle Le Gallic_149x185
Gaëlle Le Gallic_149x185
Elise Lejeune
Collaboration
Aurore Denizot
Collaboration
Floriane Esnault
Collaboration