Le compositeur avec une de ses partitions, véritable œuvre graphique offrant une grande liberté aux interprètes, © AFP / Leemage via AFP
Le compositeur avec une de ses partitions, véritable œuvre graphique offrant une grande liberté aux interprètes, © AFP / Leemage via AFP
Le compositeur avec une de ses partitions, véritable œuvre graphique offrant une grande liberté aux interprètes, © AFP / Leemage via AFP
Publicité
Résumé

Le compositeur italien Sylvain Bussotti nous a quitté le 19 septembre dernier à l'aube de ses 90 ans. Il fut aussi pianiste, récitant, acteur, peintre, dessinateur, poète, dramaturge, diariste, novelliste, metteur en scène, scénographe, décorateur, ou encore costumier.

En savoir plus

Sylvano Bussotti est originaire de Florence, où il commence à étudier notamment le piano avec Luigi Dallapiccola. Il est aussi très marqué, jeune, par la peinture que pratiquent son frère et son oncle, et par la poésie d’Aldo Braibanti. A Paris, à la fin des années 50, il travaille avec Max Deutsch, rencontre Pierre Boulez, puis, à Darmstadt, il fait la connaissance de John Cage. Son vocabulaire tire parti de toutes ces influences, et de toutes ces rencontres, mais il trouvera son épanouissement dans une conception dramaturgique proche de l’idée de l’art total, à laquelle participera aussi son extraordinaire invention graphique, ce dont témoignent ses partitions.

Sylvano Bussotti (1931-2021)

Sylvano Bussotti
Lettura di Braibanti, pour voix seule
Voix de femme, pour voix et piano (tiré de Pièces de chair)
Cathy Berberian, voix
Luciano Berio, piano
Enr. 17 juillet 1961 

Publicité

Sylvano Bussotti
Due voci, pour soprano, ondes Martenot et orchestre
Elise Ross, soprano
Françoise Deslogères, ondes Martenot
Orchestre Philharmonique de l’ORTF
Gianpiero Taverna, direction
Enr. 28 mars 1974 (Royan, festival)

Sylvano Bussotti
Bergkristall  
Orchestre National de France
Ivo Malec, direction
Enr. 25 avril 1977 

Références

L'équipe

Arnaud Merlin
Arnaud Merlin
Arnaud Merlin
Production
Claire Lagarde
Réalisation
Pauline Boisaubert
Collaboration