L'Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction de Kirill Petrenko, avec Lise Davidsen, soprano et Christian Gerhaher, baryton - © Photo by Stephan Rabold
L'Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction de Kirill Petrenko, avec Lise Davidsen, soprano et Christian Gerhaher, baryton - © Photo by Stephan Rabold
L'Orchestre Philharmonique de Berlin sous la direction de Kirill Petrenko, avec Lise Davidsen, soprano et Christian Gerhaher, baryton - © Photo by Stephan Rabold
Publicité
Résumé

Kirill Petrenko et l’Orchestre Philharmonique de Berlin interprètent des œuvres rares de Schulhoff, Sinigaglia, et Zemlinsky : Symphonie lyrique avec Lise Davidsen et Christian Gerhaher. Ensuite, le Quatuor Diotima joue Schubert, Adès et Zemlinsky.

En savoir plus

1ère Partie. Kirill Petrenko et l’Orchestre Philharmonique de Berlin avec Lise Davidsen, Christian Gerhaher et Noah Bendix-Balgley. Au programme : Schulhoff, Sinigaglia et Zemlinsky.

Concert offert dans le cadre des échanges avec l'Union Européenne de Radio et Télévision, enregistré le 10 juin 2022 à la Philharmonie de Berlin.

Les trois compositeurs au programme ce soir ont en commun, en plus de leur art musical, de n’avoir pas survécu à la période nazie. Leur expression est cependant pleine de vivacité et de lumière, comme la 2ème symphonie d’Erwin Schlhoff datée de 1932, interprétée pour nous par l'Orchestre Philharmonique de Berlin dirigé par Kirill Petrenko. Leone Sinigaglia, né à Turin en 1868 s’est intéressé au folklore, suivant les conseils de Dvořák avec qui il a étudié. Le violoniste Noah Bendix-Balgley joue avec l'orchestre sa Romance et sa Rapsodie piémontaise. La Symphonie lyrique de Zemlinsky est basée sur des poèmes de Tagore. La soprano Lise Davidsen et le baryton Christian Gerhaher en sont les solistes inspirés.

Publicité

Erwin Schulhoff,

Symphonie n°2 (1932) :
1er mouvement. Allegro ma non troppo
2ème mvt. Andante con moto
3ème mvt. Scherzo alla Jazz. Allegro assai
4ème mvt. Finale. Allegro con spirito

Leone Sinigaglia,

Romanze en la Majeur op.29 (1906) pour violon et orchestre

Rapsodia piemontese op.26 (1904) pour violon et orchestre

Traditionnel Yiddish,

Bis - Mélodie klezmer pour violon seul

Alexander von Zemlinsky – Rabindranath Tagore

Symphonie lyrique op.18 (1923) pour soprano, baryton et orchestre :
1ère Partie. Ich bin friedlos, ich bin durstig nach fernen Dingen (Je n'ai pas la paix, je suis assoiffé de choses lointaines)
2ème Partie. O Mutter, der junge Prinz (O Mère, le jeune prince)
3ème Partie. Du bist die Abendwolke (Tu es le nuage du soir)
4ème Partie. Sprich zu mir Geliebter (Parle-moi, bien-aimé)
5ème Partie. Befrei mich von den Banden deiner Süße, Lieb (Libère-moi des liens de ta douceur, amour)
6ème Partie. Vollende denn das letzte Lied (Achève donc le dernier chant)
7ème Partie. Friede, mein Herz (Paix, mon cœur)

Lise Davidsen  : Soprano
Christian Gerhaher  : Baryton
Noah Bendix-Balgley  : Violon
Orchestre Philharmonique de Berlin
Kirill Petrenko  : Direction musicale

Programmation musicale de Priscille Lafitte :

Franz Schmidt,

Symphonie n°4 en ut Majeur, « Requiem für meine Tochter » (« Requiem pour ma fille ») :
4ème mouvement. Tempo primo un poco sostenuto – Passionato – Allegro molto moderato

Orchestre Philharmonique de Berlin
Kirill Petrenko : Direction musicale
Berliner Philharmoniker Recordings BPHR 20035

2ème Partie. Le Quatuor Diotima joue Schubert, Adès et Zemlinsky au Festival de Schwetzingen

Concert offert dans le cadre des échanges avec l'Union Européenne de Radio et Télévision, enregistré le 26 mai 2022 au Mozart Hall de Schwetzingen, dans le cadre du Festival de Schwetzingen.

Le Quatuor Diotima est aujourd’hui l’un des plus demandés à travers le monde. Talentueux interprète du répertoire romantique, le Quatuor suscite les créations des plus brillants compositeurs de notre temps. Au programme de ce concert, des quatuors de Schubert, Thomas Adès et Zemlinsky.

Franz Schubert,

Quatuor en ré Majeur, D 74 (1813)
1er mouvement. Allegro ma non troppo
2ème mvt. Andante
3ème mvt. Menuetto. Allegro — Trio
4ème mvt. Allegro

Thomas Adès,

Arcadiana, op.12 (1994) pour quatuor à cordes
1er mouvement. Venezia notturna
2ème mvt. Das klinget so herrlich, das klinget so schön
3ème mvt. Auf dem Wasser zu singen
4ème mvt. Et ….. (tango mortale)
5ème mvt. L’Embarquement
6ème mvt. O Albion
7ème mvt. Lethe

Alexander von Zemlinsky,

Quatuor à cordes n°1 en la Majeur, op 4 (1896)
1er mouvement. Allegro con fuoco
2ème mvt. Allegretto
3ème mvt. Breit und kräftig
4ème mvt. Vivace e con fuoco

Quatuor Diotima, quatuor à cordes :
Yun-Peng Zhao, Léo Marillier, violons
Franck Chevalier, alto
Pierre Morlet, violoncelle

Programmation musicale de Priscille Lafitte :

Antonio Ruiz-Pipó,

Triga III – pour flûte

Maria Antonia Rodriguez : Flûte
Mandala MAN 5038

6 min
1h 58