Chopin : Complete Mazurkas, Vol. 1 - Peter Jablonski

Chopin: Complete Mazurkas, Vol. 1 - Peter Jablonski
Chopin: Complete Mazurkas, Vol. 1 - Peter Jablonski - Ondine
Chopin: Complete Mazurkas, Vol. 1 - Peter Jablonski - Ondine
Chopin: Complete Mazurkas, Vol. 1 - Peter Jablonski - Ondine
Publicité

Le pianiste suédois Peter Jablonski est connu comme un fervent défenseur de la musique polonaise. Dans cet album, Jablonski revient sur certaines de ses musiques pour piano les plus chères - les mazurkas de Chopin. C'est notre disque du jour !

Pour Chopin, les Mazurkas sont devenues une déclaration profondément personnelle et intime de ses sentiments en tant que compositeur polonais émigré vivant à Paris. De certaines de ses toutes premières compositions à ses dernières, c'est la seule forme que Chopin composa régulièrement tout au long de sa vie. De même, les Mazurkas de Chopin ont suivi Peter Jablonski tout au long de sa carrière de pianiste dans presque tous les récitals en solo.

Cet album comprend les 29 premières Mazurkas numérotées de Chopin écrites principalement entre 1830 et 1839. Chopin lui-même assembla des mazurkas dans des opus destinés à la publication, avec un concept dramaturgique qui ressort clairement déjà de l'op. 17, subit un développement dans l'op. 24, et atteint son apogée dans l'op. 41, souvent considéré comme l'ensemble le plus cohérent de tous.

Publicité

Chopin équilibre de plus en plus soigneusement les ambiances et les relations de tempi entre les pièces de chaque ensemble. Fait intéressant, Chopin n'a presque jamais utilisé de matériel folklorique authentique, mais a créé ses propres thèmes folkloriques. Chopin a donné des indications très claires dans ses partitions, mais n'a jamais joué deux fois ses propres œuvres de la même manière. Il a dit à ses élèves de mettre leur âme dans la musique qu'ils jouaient, de faire confiance à leur propre intuition musicale. Pour lui, il était important de trouver l'essence de l'œuvre, de lui permettre de vivre et de respirer. Les Mazurkas exigent de l'élégance, de l'esprit, une attention particulière aux tempi, aux couleurs, au rubato (l'insaisissable rythme de la mazurka), à la dynamique et au pédalage. Dans ses Mazurkas, Chopin a trouvé le moyen d'être le plus personnel, vulnérable et intime. On pourrait dire qu'ils sont son journal musical.

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

L'équipe