Mozart - Sonates pour Piano K 331 332, © Mirare
Mozart - Sonates pour Piano K 331 332, © Mirare
Mozart - Sonates pour Piano K 331 332, © Mirare
Publicité
Résumé

Il y a les artistes qui nous surprennent, tout d’un coup avec Mozart, car on ne les attendait pas dans ce répertoire, et il y a ceux qui font du génie leur pain quotidien et qui le jouent, l’admirent chaque jour. Anne Queffélec fait partie de la seconde catégorie.

En savoir plus

l n’y a pas une saison sans la présence de Mozart lors des concerts d’ Anne Queffélec. Concertos ou Sonates (dont elle avait donné l’intégrale à la Roque d’Anthéron il y a une dizaine d’années)

Et finalement, au disque, pas suffisamment. Quelques sonates, quelques 4 mains et puis c’est tout. Il nous manquait le grand disque Mozart d’Anne Queffélec. Et le voici.

Publicité

Les équilibres, les chants mozartiens directement venus de l’opéra, l’amusement, la tendresse, la mélancolie, et la liberté - maître mot. 

Tout sonne juste ici, c’est le disque de l’émerveillement.

D’ailleurs la pianiste écrit : « Qu’on le joue ou qu’on l’écoute, comment ne pas rejoindre l’émerveillement éperdu de reconnaissance de Clara Schumann écrivant à Brahms, après qu’elle ait interprété deux concertos de Mozart : « Nous voudrions embrasser le monde entier dans notre joie qu’ait existé un tel homme ! »

Références

L'équipe

Emilie Munera
Emilie Munera
Emilie Munera
Production
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Rodolphe Bruneau-Boulmier
Pauline Boisaubert
Collaboration
Olivier Guérin
Réalisation
Lionel Quantin
Réalisation