Aftermath, musiques pour une fin de guerre 14-18 (4/5)

France Musique
France Musique
Publicité

Que s'est-il passé dans le monde de la composition musicale au sortir de la Grande Guerre ? France, Italie, Allemagne, Angleterre, cette semaine, le Mitan explore les musiques composées en Europe à la fin de 1ère Guerre Mondiale. Aujourd'hui, l'Allemagne : Hendrick Andriessen et Paul Hindemith.

Programmation musicale :

**Hendrik Andriessen ** Fête Dieu (1918)
Thomas Monnet (Orgue)
Hortus [Hortus706]

Publicité

Pierre Vellones
Lettre du front

**Paul Hindemith ** Mörder, Hoffnung Der Frauen op. 12 (« L'Assassin, espoir des femmes »)
Franz Gründheber (Mann), Gabriele Schnaut (Frau), Wilfried Gahmlich (Krieger), Victor von Halem (Krieger 2), Bengt-Ola Magnusson (Krieger 3), Lucy Peacock (Mädchen 1), Gabriele Schreckenbach (Mädchen 2), Beatrice Haldas (Mädchen 3), RIAS Kammerchor, Radio-Symphonie-Orchester Berlin, Gerd Albrecht (direction)
Wergo [WER 60132-50]

**Paul Hindemith ** Kammermusik No. 1, op. 24 no. 1 : Lebhaft (1922) :
Royal Concertgebouw Orchestra, Riccardo Chailly (direction)
Decca [433 816-2]

L'équipe