Augustin Dumay à la cérémonie des Victoires de la Musique Classique en 1999
Augustin Dumay à la cérémonie des Victoires de la Musique Classique en 1999
Augustin Dumay à la cérémonie des Victoires de la Musique Classique en 1999 ©Getty - Eric Robert/Sygma/Sygma
Augustin Dumay à la cérémonie des Victoires de la Musique Classique en 1999 ©Getty - Eric Robert/Sygma/Sygma
Augustin Dumay à la cérémonie des Victoires de la Musique Classique en 1999 ©Getty - Eric Robert/Sygma/Sygma
Publicité
Résumé

Augustin Dumay, dans ce troisième épisode, se souvient de ses leçons avec Nathan Milstein puis Arthur Grumiaux. Le travail du son, du style, du répertoire. L'écoute, le geste, l'analyse... Tout cela le passionne.

En savoir plus

Dans ce troisième épisode, Augustin Dumay raconte son travail avec Nathan Milstein qui lui conseille ensuite de rencontrer Arthur Grumiaux. À 16 ans, il voyage donc entre Paris et Bruxelles pour se former au contact de ce grand musicien qui lui donne des clés pour s'exprimer avec son instrument.

Il m'a donné des moyens de dire ce que moi je voulais dire

Publicité

Le travail du son, du style, du répertoire mais aussi l’écoute, le geste, l’analyse… Tout cela le passionne et son lieu préféré est alors son antre, son laboratoire, là où, seul ou bien accompagné, il cherche sans relâche à approcher la vérité.

Le succès est porteur de déchéance, presque inévitablement

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire aussi : Augustin Dumay, le violon intérieur

À lire aussi : Nathan Milstein, violoniste (1/2) : Stravinsky, Tchaïkowsky, Bach

Programmation musicale

Antonín Dvořák
Humoresque en Sol bémol Maj op 101 nº7
Arthur Grumiaux (violon) et Istvan Hajdu (piano)
Philips

Johann Sebastian Bach
Sonates et partitas bwv 1001 a 1006 - pour violon seul : IV. Giga
Arthur Grumiaux (violon)
Philips

Wolfgang Amadeus Mozart
La flûte enchantée
"Dies' Bildnis ist bezaubernd schön" (Acte I) Air de Tamino
Fritz Wunderlich (ténor)
Orchestre Philharmonique de Berlin, dir. Karl Boehm
DGG

Jules Massenet
Méditation de Thaïs
Augustin Dumay (violon)
Orchestre philharmonique de Monte-Carlo dir. Manuel Rosenthal
EMI

Ludwig van Beethoven
Sonate pour violon et piano n°4 en la min op 23 : 3. Allegro molto
Augustin Dumay (violon), Maria João Pires (piano)
DGG

Johann Strauss fils
Entr'acte (Acte III) (instrumental)
Orchestre philharmonique de Vienne dir. Herbert von Karajan
MCPS

Références

L'équipe

Gilles Blanchard
Réalisation
Judith Chaine
Judith Chaine
Judith Chaine
Production déléguée