Christoph Eschenbach au piano, Lucerne, 1965
Christoph Eschenbach au piano, Lucerne, 1965
Christoph Eschenbach au piano, Lucerne, 1965 ©Getty - ATP/RDB/ullstein bild
Christoph Eschenbach au piano, Lucerne, 1965 ©Getty - ATP/RDB/ullstein bild
Christoph Eschenbach au piano, Lucerne, 1965 ©Getty - ATP/RDB/ullstein bild
Publicité
Résumé

Enfant, le pianiste et chef Christoph Eschenbach renaît par la musique, au contact de sa seconde mère, qui lui fait découvrir Bach, Beethoven et Schumann. Aujourd’hui, il garde précieusement chez lui son piano Bechstein, sur lequel il a appris à jouer.

avec :

Christoph Eschenbach (Pianiste et chef d'orchestre allemand).

En savoir plus

Dans ce deuxième volet des Grands Entretiens, Christoph Eschenbach se souvient aussi d’un concert de l’orchestre philharmonique de Berlin,  dirigé par Furtwängler, qui l’a bouleversé à l’âge de 11 ans et l’a  amené à travailler le violon.

Le pianiste et chef d'orchestre Christoph Eschenbah évoque ses souvenirs personnels et musicaux avec Priscille Lafitte. 

Publicité

Programme musical

Jean-Sébastien Bach, Concerto en Ut majeur BWV 1061 pour deux pianos et cordes
Justus Franz (piano), Christoph Eschenbach (piano et direction), Orchestre Philharmonique d’Etat de Hambourg
Deutsche Grammophon 415655-2

Robert Schumann, Scènes d'enfants op. 15 : 13. Der Dichter spricht
 Vladimir Horowitz, piano
 Sony Classical 8869757500239

Robert Schumann, Dichterliebe op. 48 - "Im wunderschönen Monat Mai"
Dietrich Fischer-Dieskau (baryton), Christoph Eschenbach (piano)
Deutsche Grammophon 415190-2

Ludwig van Beethoven, Symphonie n° 5 en ut mineur op. 67 - 2. Andante con moto
Berliner Philharmoniker, Wilhelm Furtwängler (direction)
Deutsche Grammophon 00289 479 1049/05

Franz Schubert, Symphonie n° 8 en si mineur D 759 (inachevée) - 2. Andante con moto
Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan (direction)
EMI 7690162

Ludwig van Beethoven, Quatuor avec piano en mi bémol majeur WoO 36 n° 1 - 1. Adagio assai
Christoph Eschenbach (piano), membres du Quatuor Amadeus : Norbert Brainin (violon), Peter Schidlof (alto), Martin Lovett (violoncelle)
Deutsche Grammophon 002894797611

Robert Schumann, Sonate pour violon et piano en ré mineur op. 121 - 2. Sehr lebhaft
 Iskandar Widjaja (violon), Christoph Eschenbach (piano)
 Oehms Classics OC 1885

À réécouter : La Cinquième de Mahler vue par Christoph Eschenbach à la tête de l'Orchestre national de France

Références

L'équipe

Priscille Lafitte
Priscille Lafitte
Marie Grout
Réalisation
Flora arrosant les émissions de France Musique pour les faire pousser
Flora arrosant les émissions de France Musique pour les faire pousser
Flora Sternadel
Collaboration