Daniel Humair, batteur, septembre 2009
Daniel Humair, batteur, septembre 2009 ©Maxppp - Thierry Suzan
Daniel Humair, batteur, septembre 2009 ©Maxppp - Thierry Suzan
Daniel Humair, batteur, septembre 2009 ©Maxppp - Thierry Suzan
Publicité

Arrivé à Paris à la fin des années 50, Daniel Humair s'est rapidement imposé dans le microcosme du jazz parisien grâce à son style particulier de batterie. Musicien inventif et imprévisible, il est aussi un peintre reconnu. Retour sur son parcours personnel et artistique au micro d'Arnaud Merlin.

Avec

Toujours à l’affût de la musique la plus libre, Daniel Humair aime les débordements de Marc Ducret, Bruno Chevillon et Tony Malaby. Depuis une vingtaine d’années, il partage aussi son expérience avec de jeunes musiciens, rencontrés pour certains au Conservatoire de Paris, où il a longtemps enseigné.

"La peinture m'a appris à perdre un peu de l'ego du musicien, de penser à autre chose qu'à la batterie, d'avoir des couleurs plus subtiles et de ne pas avoir peur de la couleur vive parce que la couleur vive n'est pas vulgaire. en France, un artiste qui peint avec des couleurs très vives, on dit que les couleurs sont vulgaires alors que dans le reste du monde, la couleur est un élément de gaité".

Publicité

Programmation musicale

Marc Ducret
Urgence
Daniel Humair, batterie
Marc Ducret, guitare
Bruno Chevillon, contrebasse
Ellery Eskelin, saxophone ténor
Enr. juin 2001 (Paris, Centre culturel suisse)
Sketch SKE 333018.19

Daniel Humair / Sébastien Boisseau
Bois darbre
Daniel Humair, batterie
Matthieu Donarier, Christophe Monniot, saxophones
Manu Codjia, guitare
Sébastien Boisseau, contrebasse
Enr. janvier 2003
Sketch SKE 333034

Daniel Humair
Mongol fier
Daniel Humair, batterie
Enr. octobre-novembre 1980 (Paris)
JMS 012.2

Joachim Kühn
Oasis
Daniel Humair, batterie
Joachim Kühn, piano
Tony Malaby, saxophone ténor
Enr. janvier 2008
Bee Jazz Records BEE 020

Daniel Humair / Vincent Lê Quang
Larry Rivers
Daniel Humair, batterie
Vincent Lê Quang, saxophone soprano
Enr. octobre 2016
Incises 178046

Daniel Humair / Vincent Peirani / Jérôme Regard / Emile Parisien
Care 4
Daniel Humair, batterie
Emile Parisien, saxophone soprano
Vincent Peirani, accordéon
Jérôme Regard, contrebasse
La Borie LJ19

Alberich Zwyssig
Cantique suisse
Samuel Blaser, trombone
Daniel Humair, batterie
Heiri Känzig, contrebasse
Enr. février 2020 (Paris, Centre culturel suisse)
OutNote OTN 633

1h 00