Nicholas Angelich, pianiste (5/5) : "Ecouter Bach, c'est une grande consolation"

Le pianiste américain Nicholas Angelich - Folle Journée de Nantes 2020
Le pianiste américain Nicholas Angelich - Folle Journée de Nantes 2020 ©Maxppp - Jérôme Fouquet
Le pianiste américain Nicholas Angelich - Folle Journée de Nantes 2020 ©Maxppp - Jérôme Fouquet
Le pianiste américain Nicholas Angelich - Folle Journée de Nantes 2020 ©Maxppp - Jérôme Fouquet
Publicité

Grand interprète de Beethoven, Brahms et Liszt, le pianiste américain Nicholas Angelich nous a quittés à l’âge de 51 ans. Il s’était confié au micro de Judith Chaine en décembre 2018. Pour lui rendre hommage, nous vous proposons de réécouter cette série de Grands Entretiens.

Avec

Dernier volet de nos entretiens avec le pianiste Nicholas Angelich. Il nous parle de ses compositeurs de prédilection : Bach, Beethoven, Schumann, Liszt, Ravel, Debussy...

La programmation musicale est à retrouver ici !

Publicité

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire aussi :  Le pianiste Nicholas Angelich est mort

À lire aussi :  "Il était la musique à l'état pur", hommage à Nicholas Angelich

À lire aussi :  "Merci Messieurs" : pluie d'hommages après les disparitions de Radu Lupu et Nicholas Angelich