Sur une terrasse à Montmartre, la chanteuse et actrice Grace Moore au bras du compositeur Gustave Charpentier. Elle apparaît dans le film sur son opéra 'Louise'
Sur une terrasse à Montmartre, la chanteuse et actrice Grace Moore au bras du compositeur Gustave Charpentier. Elle apparaît dans le film sur son opéra 'Louise'
Sur une terrasse à Montmartre, la chanteuse et actrice Grace Moore au bras du compositeur Gustave Charpentier. Elle apparaît dans le film sur son opéra 'Louise' ©Getty -  Hulton Archive
Sur une terrasse à Montmartre, la chanteuse et actrice Grace Moore au bras du compositeur Gustave Charpentier. Elle apparaît dans le film sur son opéra 'Louise' ©Getty - Hulton Archive
Sur une terrasse à Montmartre, la chanteuse et actrice Grace Moore au bras du compositeur Gustave Charpentier. Elle apparaît dans le film sur son opéra 'Louise' ©Getty - Hulton Archive
Publicité
Résumé

Cette soprano venue des Appalaches a conquit le monde de l’opéra des deux côtés de l’Atlantique et connaîtra une fin éminemment romanesque.

En savoir plus
  • Aujourd’hui, 26 janvier, je voudrais vous parler de Grace Moore, morte le 26 janvier 1947 à l’âge de quarante-huit ans. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

On peut choisir avec qui l’on vit – c’est même un idéal pour nous tous. C’est plus difficile de choisir avec qui l’on meurt, hors du suicide. Et, parfois, on a une chance folle – on meurt, certes, mais en grande compagnie. 

Grace Moore, par exemple. Elle est née à Slabtown, un hameau du village de Del Rio, tout à l’est du Tennessee, tout près de la Caroline du Nord, dans cette région des Appalaches où les voisins distillent de l’alcool clandestin dans des vieilles granges cachées sous les arbres. Et elle meurt à Copenhague le 26 janvier 1947 dans le même avion que le prince Gustave-Adolphe de Suède, arrière-petit-fils de la reine Victoria, fils aîné du roi Gustave VI Adolphe et père d’un petit garçon – mais personne ne le sait à l’époque – qui sera couronné roi de Suède en 1973 sous le nom de Charles XVI Gustave – oui, cela fait 47 ans qu’il est roi. 

Publicité

Nous écoutons : Si mi chiamano Mimi, l’air sublime de Mimi de Puccini, enregistré en 1940 à New York par Grace Moore, avec l’orchestre symphoniue de la maison de disques Victor dirigé par Wilfred Pelletier.