Karen et Richard Carpenter, The Carpenters, photographiés à l'extérieur du théatre chinois, Graumans, à Hollywood, Los Angeles, Californie, USA, le 19 juillet 1976
Karen et Richard Carpenter, The Carpenters, photographiés à l'extérieur du théatre chinois, Graumans, à Hollywood, Los Angeles, Californie, USA, le 19 juillet 1976
Karen et Richard Carpenter, The Carpenters, photographiés à l'extérieur du théatre chinois, Graumans, à Hollywood, Los Angeles, Californie, USA, le 19 juillet 1976 ©Getty - Kent Gavin/Mirrorpix/Getty Images
Karen et Richard Carpenter, The Carpenters, photographiés à l'extérieur du théatre chinois, Graumans, à Hollywood, Los Angeles, Californie, USA, le 19 juillet 1976 ©Getty - Kent Gavin/Mirrorpix/Getty Images
Karen et Richard Carpenter, The Carpenters, photographiés à l'extérieur du théatre chinois, Graumans, à Hollywood, Los Angeles, Californie, USA, le 19 juillet 1976 ©Getty - Kent Gavin/Mirrorpix/Getty Images
Publicité
Résumé

Chanteuse et batteuse des Carpenters, elle est la première star dont la maladie a été publiquement considérée comme étant la cause de sa mort.

En savoir plus
  • Aujourd’hui, 4 février, je voudrais vous parler de Karen Carpenter, morte le 4 février 1983 à l’âge de trente-deux ans. 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Après la mort de Karen Carpenter, il y a une polémique surprenante. Les médecins disent que la cause de l'arrêt cardiaque est une intoxication au sirop d'ipéca, utilisé comme vomitif. Mais son frère Richard Carpenter tient à faire savoir que sa sœur ne prenait pas de sirop d'ipéca car si elle était anorexique, elle était une chanteuse professionnelle et n'aurait pas pris le risque d'endommager ses cordes vocales en se faisant vomir trop souvent. Mais qu'en revanche, il pouvait le certifier, elle prenait des laxatifs. Beaucoup de laxatifs. Et que jamais chez elle, chez ses parents, ou dans ses chambres d'hôtel en tournée, on n'avait trouvé de bouteilles vides de sirop d'ipéca.
Après, le débat s’est porté sur la capacité de certains anorexiques à cacher les indices de leur anorexie. Personne dans son entourage ne l'avait vu prendre de sirop d'ipéca, or les traces en étaient massives dans l'organisme de Karen Carpenter.
On peut dire que personne ne savait qu'elle était atteinte d'anorexie mentale ; mais tout le monde savait qu’elle avait un problème avec la nourriture. Quelques jours avant sa mort, elle retrouve un gros contingent de stars à un dîner après la cérémonie des Grammy Awards. Devant son amie Dionne Warwick, elle se retourne et, radieuse, elle montre ses fesses. « Hey look at me! I've got an ass! » J'ai un cul.
Elle sort de thérapie, elle a pris 15 kg. Tout le monde rigole. Enfin, elle est quand même assez maigre.

Nous écoutons :
(They Long To Be) Close To You, chanson de Burt Bacharach et Hal David dont la reprise par les Carpenters leur permet de toucher le grand public américain pour la première fois, avec la voix de Karen au premier plan. 

Publicité
Références

Programmation musicale

  • 12h28
    Un az der rebbe zingt/shashtil
    Un az der rebbe zingt/shashtil
    Fields Irving Trio
    Un az der rebbe zingt/shashtil

    Traditionnel (Compositeur), Irving Fields (Piano), Greg Cohen (Contrebasse), Roberto Rodriguez (Percussions)

    Album My yiddishe mamma's favorites (2007)
    Label Tzadik (TZ 8117)

L'équipe

Bertrand Dicale
Production