Lu musicien Phil Lynott (1949 - 1986) du groupe Thin Lizzy, en concert en 1986 ©Getty - Photo by Fox Photos/Hulton Archive
Lu musicien Phil Lynott (1949 - 1986) du groupe Thin Lizzy, en concert en 1986 ©Getty - Photo by Fox Photos/Hulton Archive
Lu musicien Phil Lynott (1949 - 1986) du groupe Thin Lizzy, en concert en 1986 ©Getty - Photo by Fox Photos/Hulton Archive
Publicité
Résumé

Praticien d’un hard rock lyrique, c’est un personnage à la trajectoire romanesque, mais encombrée d’excès et de drogues.

En savoir plus
  • Aujourd’hui, 4 janvier, je voudrais vous parler de Phil Lynott, mort le 4 janvier 1986 à l’âge de trente-six ans. 

Phil Lynott n’a jamais manqué de charisme. À Crumlin, une banlieue pauvre de Dublin où il passe l’essentiel de son enfance et de son adolescence, ce grand, beau garçon est une personnalité du quartier. Un gamin populaire qui va vite se trouver dans des groupes qui jouent des reprises dans les pubs et les fêtes du voisinage. 

Certes, il ne ressemble pas à tout le monde. Il est métis et sa mère est restée à Manchester, où elle avait rencontré un immigrant venu de la Guyane anglaise. Philomena Lynott est un personnage surprenant, mi-victime, mi-héroïne, une adolescente irlandaise partie travailler dans l’Angleterre de la reconstruction, qui a trois enfants hors mariage et en fait adopter deux, mais qui dirigera plus tard un petit hôtel connu de tout le show business anglais en tournée. 

Publicité

Et donc, Phil Lynott, le fils de Philomena, a été confié à ses grands-parents, au pays. C’est là qu’il a découvert, dans la chambre de son oncle, les disques de la Tamla Motown et des Mamas & the Papas. 

Nous écoutons : Roisin Dubh (The Black Rose), A Rock Legend de Thin Lizzy, un des chefs d’œuvre du hard rock inspiré de la musique irlandaise écrits, composés et chantés par Phil Lynott en 1979.