couverture du DVD " Liikuvas Pildis " d'Urmas Alender
couverture du DVD " Liikuvas Pildis " d'Urmas Alender
couverture du DVD " Liikuvas Pildis " d'Urmas Alender
Publicité
Résumé

Il a été le symbole d’un peuple balte qui regimbait sous la loi de l’empire soviétique, avant de symboliser une tragédie nationale.

En savoir plus
  • Aujourd’hui, 28 septembre, je voudrais vous parler d’Urmas Alender, mort le 28 septembre 1994, à l’âge de quarante ans. 

Dans un petit pays, on fait parfois plus de choses que dans une grande nation. Au total, Urmas Alender a été le chanteur d'une demi-douzaine de groupes, dans des esthétiques variées et parfois même contraires.
Si les Estoniens ont pu rêver à de grands espaces prog rock, pleins d'échappées instrumentales et de poésie extasiée, c'est grâce à Ruja, une sorte de Genesis ou de King Crimson dans leur langue, entre 1971 et 1988. Et Urmas Alender est le chanteur de Ruja.
Si les Estoniens ont connu le fracas punk dans leur langue, entre 1979 et 1980, c'est avec Propeller. Et Urmas Alender est le chanteur de Propeller. 

Nous écoutons :
Laul teost, littéralement Chanson de travail, un titre du tout premier disque du groupe Ruja en 1979 : le premier groupe de prog-rock de l’Estonie soviétique avec, au micro, Urmas Alender. 

Publicité
Références

Programmation musicale

  • 12h28
    Pulses
    Pulses
    Steve Reich (Compositeur)
    Pulses

    Rebecca Armstrong (Soprano), Marion Beckenstein (Soprano), Cheryl Bensman-Rowe (Soprano), Reich Steve Et Ses Musiciens

    Album Music for 18 musicians (1996)
    Label Nonesuch (7559-79448-2)

L'équipe

Bertrand Dicale
Production