Carla Bley
Carla Bley
Carla Bley ©Getty - John van Hasselt - Corbis
Carla Bley ©Getty - John van Hasselt - Corbis
Carla Bley ©Getty - John van Hasselt - Corbis
Publicité
Résumé

Carla Bley au Studio 104 de la Maison de la Radio à Paris le 16 mars 1982.

En savoir plus

La jeune Lovella May Borg s’installe à New York à 17 ans. Elle vend des cigarettes au club Birdland où elle va faire la connaissance du pianiste Paul Bley avec qui elle part en tournée. Elle prendra le nom de Carla Bley, suite à leur mariage en 1957. Paul l’encourage à composer et le succès est au rendez-vous. Ils divorcent deux ans plus tard, mais Carla conserve le nom de Bley et Paul continue de jouer les œuvres de Carla. Sa pièce maîtresse est « Escalator Over The Hill », fresque lyrique de plus de deux heures qu’elle compose avec le poète Paul Haines. A partir de 1975, elle réunit une dizaine de musiciens pour fonder un nouvel orchestre, le Carla Bley Band, avec ce répertoire inclassable…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.
.

Carla Bley (orgue et claviers)
Michael Mantler (trompette)
Gary Valente (trombone)
Earl McIntyre (tuba et trombone basse)
Vincent Chancey (cor)
Steve Slagle (saxophone soprano, alto et flûte)
Tony Dagradi (saxophone ténor et flûte)
Arturo O'Farrill (piano)
Steve Swallow (basse)
D. Sharpe (batterie)

Publicité
  • Blunt Object (Carla Bley)
  • Egyptian (Carla Bley)
  • Major (Carla Bley)
  • Still In The Room (Carla Bley)
  • Time And Us (Carla Bley)
  • The Piano Lesson (Carla Bley)
  • The Lord Is Listenin' To Ya, Hallelujah! (Carla Bley)

À réécouter : Carla Bley à Paris en 1982 (2/2)

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Bruno Riou-Maillard
Réalisation