Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice en juillet 1988
Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice en juillet 1988
Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice en juillet 1988 ©Getty - David Redfern
Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice en juillet 1988 ©Getty - David Redfern
Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice en juillet 1988 ©Getty - David Redfern
Publicité
Résumé

Carmen McRae, son phrasé particulier, au fond du temps et sa manière ironique d’interpréter le texte des grandes chansons du répertoire. Sa capacité à projeter l’émotion produite par les paroles, avec une intelligence musicale qui provient de sa parfaite maîtrise du piano…

En savoir plus

Carmen McRae (voix)
Clifford Jordan (saxophone ténor)
Eric Gunnison (piano)
Scott Colley (contrebasse)
Mark Pulice (batterie)

  • What Can I Say After I Say I'm Sorry? (Walter Donaldson, Abe Lyman)
  • Am I Blue? (Harry Akst, Grant Clarke)
  • Street Of Dreams (Victor Young, Sam M. Lewis)
  • Flor De Lis (Upside Down) (Djavan Caetano Viana, Regina Werneck)
  • Old Devil Moon (Burton Lane, Yip Harburg)
  • Inside A Silent Tear (Blossom Dearie)
  • Ruby My Dear (Thelonious Monk, Sally Swisher)
  • Rhythm A Ning (Thelonious Monk, Jon Hendricks)
  • Monk’s Dream (Thelonious Monk, Jon Hendricks)
  • Bolivia (Cedar Walton)
  • For All We Know (J. Fred Coots, Sam M. Lewis)
  • Straight, No Chaser (Thelonious Monk, Sally Swisher)

À lire aussi : Carmen McRae à la Grande Parade du Jazz à Nice le 16 juillet 1988 (2/2)

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
David Jacubowiez
Réalisation
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration