Charles Mingus
Charles Mingus
Charles Mingus ©Getty - ullstein bild
Charles Mingus ©Getty - ullstein bild
Charles Mingus ©Getty - ullstein bild
Publicité
Résumé

Charles Mingus au Palais de Chaillot à Paris le 28 octobre 1970.

En savoir plus

Rejeté par les Blancs parce que trop foncé et rejeté par les Noirs parce que trop clair, Charles Mingus décrira dans son autobiographie percutante, intitulée « Moins qu'un chien », ce que signifiait être musicien de jazz afro-américain dans une Amérique blanche qui ne quitte l'indifférence ou le mépris de la communauté noire que pour piller ses valeurs culturelles. Impulsif, en colère, disait-on souvent de lui qui répondait : « Ma musique est vivante, elle parle de la vie et de la mort, du bien et du mal. Elle est colère. Elle est réelle parce qu'elle sait être colère »…

.
.

Charles Mingus (contrebasse)
Eddie Preston (trompette)
Charles McPherson (saxophone alto)
Bobby Jones (saxophone ténor et clarinette)
Jaki Byard (piano)
Dannie Richmond (batterie)

Publicité
  • So Long Eric (Charles Mingus)
  • The Man Who Never Sleeps (Charles Mingus)
  • O.P. (Tribute To Oscar Pettiford) (Charles Mingus)
  • She's Funny That Way (Neil Moret, Richard Whiting)
1h 00
Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Bruno Riou-Maillard
Réalisation