Duke Ellington
Duke Ellington
Duke Ellington ©Getty - Michael Ochs Archives
Duke Ellington ©Getty - Michael Ochs Archives
Duke Ellington ©Getty - Michael Ochs Archives
Publicité
Résumé

Duke Ellington en 1966 avec ce qui se fait de mieux dans le genre : son orchestre qui est la "Rolls" des grandes formations de jazz ! Nous sommes à Antibes Juan-les-Pins, le ciel est bleu, le sable est chaud et l’ambiance est survoltée...

En savoir plus

Duke Ellington (piano)
Cat Anderson, Cootie Williams, Herbie Jones, Mercer Ellington (trompette)
Buster Cooper, Chuck Connors, Lawrence Brown (trombone)
Johnny Hodges (saxophone alto)
 Russell Procope (saxophone alto et clarinette)
Paul Gonsalves (saxophone ténor)
Jimmy Hamilton (saxophone ténor et clarinette)
Harry Carney (saxophone baryton)
John Lamb (contrebasse)
Sam Woodyard (batterie)

  • Medley : Black & Tan Fantasy / Creole Love Call / The Mooche (Duke Ellington)
  • Soul Call (Louie Bellson, Henry Bellson)
  • El Gato (El Viti) (Cat Anderson)
  • The Opener (Cootie Williams, Elwyn Fraser)
  • La Plus Belle Africaine (Duke Ellington)
  • Prelude To A Kiss (Duke Ellington)
  • Skin Deep (Louie Bellson)
  • Take The 'A' Train (Billy Strayhorn)

À lire aussi : Ella Fitzgerald & Duke Ellington au Festival d'Antibes Juan-les-Pins le 28 juillet 1966

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
David Jacubowiez
Réalisation
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration