Etta James ©Getty - Afro Newspaper/Gado
Etta James ©Getty - Afro Newspaper/Gado
Etta James ©Getty - Afro Newspaper/Gado
Publicité
Résumé

Etta James à la Grande Parade du Jazz à Nice le 14 juillet 1990.

En savoir plus

« At Last », qu’elle interprète lors de ce concert est le premier tube d’Etta James. On peut citer bien d’autres succès : « Something's Got A Hold On Me », « Tell Mama » ou « I'd Rather Go Blind », car Etta James a remporté 6 Grammy Awards et 17 Blues Music Awards. Ce qui ne l’a malheureusement pas empêchée d’être confrontée à de sérieux problèmes de drogue qui la conduiront en prison, puis en centres de désintoxication, avant ce superbe comeback au début des années 90…

.
.

Etta James (voix)
Ronnie Buttacavoli (trompette)
Kraig Kilby (trombone)
Richard Howell (saxophone ténor)
David K. Matthews (claviers)
Josh Sklair, Bobby Murray (guitare)
Bobby Vega (basse)
Herman 'Roscoe' Ernest (batterie)
Donto James (percussions)

Publicité
  • All About My Girl (Jimmy McGriff)
  • Breakin' Up Somebody's Home (Al Jackson Jr., Timothy Matthews)
  • I'd Rather Go Blind (Etta James, Ellington Jordan, Billy Foster)
  • Damn Your Eyes (Barbara Wyrick, Steve Bogard)
  • Come To Mama (Earl Randle, Willie Mitchell)
  • At Last (Harry Warren, Mack Gordon) / Trust In Me (Jean Schwartz, Milton Ager, Ned Wever) 
  • Sunday Kind Of Love (Louis Prima, Stan Rhodes, Anita Leonard, Barbara Belle)
  • You Got Me Runnin' (Baby What You Want Me To Do) (Jimmy Reed)
1h 00
Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
David Jacubowiez
Réalisation