Geri Allen
Geri Allen
Geri Allen ©Getty - Frans Schellekens
Geri Allen ©Getty - Frans Schellekens
Geri Allen ©Getty - Frans Schellekens
Publicité
Résumé

Geri Allen au Studio 105 de la Maison de la Radio le 31 janvier 1985.

En savoir plus

Audacieux, unique, très personnel, tel est le jeu de piano et le style des compositions de Geri Allen. Nourrie à la musique dite classique, elle s’est inscrite dans la tradition afro-américaine du jazz, dans une filiation directe et revendiquée avec Mary Lou Williams, Cecil Taylor, McCoy Tyner ou Herbie Hancock pour construire une œuvre originale et devenir également une enseignante vénérée par de nombreux artistes contemporains. Aux côtés de Betty Carter, Wayne Shorter, Ornette Coleman, Charles Lloyd ou encore Wallace Roney (dont elle fut l’épouse), elle n’aura cessé d’innover. Mais c’est au tout début de cette prolifique carrière que nous la retrouvons. Voici Geri Allen, en solo et inconnue à l’époque, répondant en janvier 1985 à l’invitation d’André Francis, au Studio 105 de la Maison de la Radio…

.
.

Geri Allen (piano)

Publicité
  • Printmakers (Geri Allen)
  • Bemsha Swing (Thelonious Monk, Denzil Best)
  • No More Mr. Nice Guy (Geri Allen)
  • When Kabuya Dances (Geri Allen)
  • Eric (Geri Allen)
  • Home Grown (Geri Allen) 
  • A Celebration Of All Life (Geri Allen)

Geri Allen le 05 novembre 1987 au Théâtre de la Ville dans le cadre du Festival de Jazz de Paris

Geri Allen (piano)
Shahita Nurallah (voix)
Rayse Biggs (trompette, claviers)
David McMurray (saxophone soprano, saxophone alto, flûte)
Gerald Savage (trombone)
Jaribu Shahid (contrebasse)
Tani Tabbal (batterie)
Sadik Mohammed (percussions)

  • Music Of My Mind / For Dave (Geri Allen)

À réécouter : Geri Allen à Paris en 1987

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Bruno Riou-Maillard
Réalisation