Monty Alexander
Monty Alexander
Monty Alexander ©Getty - David Redfern
Monty Alexander ©Getty - David Redfern
Monty Alexander ©Getty - David Redfern
Publicité
Résumé

Monty Alexander au Festival Jazz In Marciac le 15 août 1986.

En savoir plus

Adolescent en Jamaïque, Monty Alexander fut impressionné par Louis Armstrong et Nat King Cole, venus jouer au Carib Theater de Kingston, deux artistes qui lui ont donné l’envie de devenir musicien « Mes racines communes sont le rythme et le feeling, l’âme du jazz comme Louis Armstrong me l’a transmise, mais aussi la musique de la Jamaïque. Je mélange tout cela à ma manière parce que je vis dans ces deux mondes. Je vis comme un Jamaïcain et comme un jazzman »...

.
.

Monty Alexander (piano)
Jimmy Woode (contrebasse)
Ed Thigpen (batterie)
Art Farmer (trompette et bugle)
Slide Hampton (trombone)
Johnny Griffin (saxophone ténor)
La Velle (voix)

Publicité
  • Just In Time (Jule Styne)
  • Renewal (Monty Alexander)
  • Never Let Me Go (Ray Evans, Jay Livingston)
  • Li'l Darlin' (Neal Hefti)
  • Shiny Stockings (Frank Foster)
  • Blues (Monty Alexander)

En savoir plus : Monty Alexander (2/2)

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
David Jacubowiez
Réalisation