De gauche à droite : Herb Ellis, Jeff Hamilton, Oscar Peterson et Ray Brown
De gauche à droite : Herb Ellis, Jeff Hamilton, Oscar Peterson et Ray Brown
De gauche à droite : Herb Ellis, Jeff Hamilton, Oscar Peterson et Ray Brown ©Getty - Frans Schellekens/Redferns
De gauche à droite : Herb Ellis, Jeff Hamilton, Oscar Peterson et Ray Brown ©Getty - Frans Schellekens/Redferns
De gauche à droite : Herb Ellis, Jeff Hamilton, Oscar Peterson et Ray Brown ©Getty - Frans Schellekens/Redferns
Publicité
Résumé

Oscar Peterson au festival Jazz in Marciac le 14 août 1990

En savoir plus

Une virtuosité impressionnante, de l'inventivité mélodique et un swing imparable, voici venir Oscar Peterson ! Grâce à son manager Norman Granz, Il fait sa première apparition à Carnegie Hall en 1949, dans le cadre de Jazz at the Philharmonic. En 1950, il se produit en duo avec le contrebassiste Ray Brown, puis en trio en 1952, avec l’arrivée du guitariste Barney Kessel qui sera vite remplacé par Herb Ellis. Ce trio avec Brown et Ellis, Oscar le considérait comme « le cadre le plus stimulant et le plus productif pour les concerts publics et les enregistrements en studio »…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

-

Oscar Peterson (piano)
Herb Ellis (guitare)
Ray Brown (contrebasse)
Jeff Hamilton (batterie)

Publicité
  • Secret Love (Sammy Fain, Paul Francis Webster)
  • Cool Walk (Oscar Peterson)
  • Love Ballade (Oscar Peterson)
  • Sushi (Oscar Peterson)
  • Someone To Watch Over Me (George Gershwin, Ira Gershwin)
  • The Gentle Waltz (Oscar Peterson)
  • Reunion Blues (Milt Jackson)
Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Bruno Riou-Maillard
Réalisation