Roy Haynes
Roy Haynes
Roy Haynes ©Getty - David Redfern
Roy Haynes ©Getty - David Redfern
Roy Haynes ©Getty - David Redfern
Publicité
Résumé

Roy Haynes au Mille Jazz Club au Bourget le 23 mars 1988.

En savoir plus

Nous fêtons les 95 ans d'un géant de l’histoire du jazz, d’un des plus grands architectes du rythme, d'un grand maître de la batterie**, Roy Haynes** qui, en 75 ans d’une carrière inégalée, aura joué dans des styles aussi divers que le swing et le bebop, le jazz fusion ou le jazz d’avant-garde...

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.
.

Roy Haynes (batterie)
Ralph Moore (saxophone ténor)
David Kikoski (piano)
Ed Howard (contrebasse)

Publicité
  • Fee-Fi-Fo-Fum (Wayne Shorter)
  • Limehouse Blues (Philip Braham, Douglas Furber)
  • All Blues (Miles Davis)
  • Bud Powell (Chick Corea)
  • In A Sentimental Mood (Duke Ellington)

À réécouter : Roy Haynes au Bourget en 1988 (2/2)

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Bruno Riou-Maillard
Réalisation