Sarah Vaughan
Sarah Vaughan
Sarah Vaughan ©Getty - David Redfern
Sarah Vaughan ©Getty - David Redfern
Sarah Vaughan ©Getty - David Redfern
Publicité
Résumé

Sarah Vaughan à la salle Pleyel à Paris le 07 novembre 1967 et le 28 octobre 1969, dans le cadre du Paris Jazz Festival.

En savoir plus

Nombre de ses pairs considéraient Sarah Vaughan comme la perfection faite chanteuse. Betty Carter, Mel Tormé ou Frank Sinatra, louaient son impressionnante tessiture, de plus de trois octaves, la justesse et la beauté de son timbre qui parfaitement évolué avec le temps. Elle-même déclarait : « Quand je chante une mélodie, les paroles sont importantes pour moi. Je connais les paroles de la plupart des standards. Et dès que j'entends un arrangement, j’ai des idées, un peu comme si je soufflais dans un instrument à vent. Je pense que je ne chante pas deux fois un thème de la même façon »…

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

.
.

Sarah Vaughan (chant)
Bob James (piano)
Herb Mickman (contrebasse)
Omar Clay (batterie)

Publicité

07 novembre 1967, Salle Pleyel, Paris Jazz Festival

  • ‘Round About Midnight (Thelonious Monk)
  • Sassy's Blues (Quincy Jones, Sarah Vaughan)
  • Misty (Erroll Garner, Johnny Burke)
  • Just One Of Those Things (Cole Porter)
  • Alfie (Burt Bacharach)
  • Et Maintenant (What Now, My Love?) (Gilbert Bécaud, Carl Sigman)
  • I Had A Ball (Alan Jay Lerner)
  • Lover Man (Jimmy Davis, Roger ‘Ram’ Ramirez, James Sherman)

28 octobre 1969, Salle Pleyel, Paris Jazz Festival

  • And I Love Him (John Lennon, Paul McCartney)
  • Fly Me To The Moon (Bart Howard)
  • On A Clear Day (Burton Lane, Alan Jay Lerner)
  • The Trolley Song (Hugh Martin, Ralph Blane)
  • I Cried For You (Arthur Freed, Abe Lyman, Gus Arnheim)

[première diffusion les 31 décembre 2016]

À réécouter : Sarah Vaughan, la Divine, à Antibes Juan-les-Pins en 1963

Références

L'équipe

Jérôme Badini
Jérôme Badini
Jérôme Badini
Production
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Emmanuelle Lacaze
Collaboration
Bruno Riou-Maillard
Réalisation