Léo Ferré à Rome en 1972
Léo Ferré à Rome en 1972
Léo Ferré à Rome en 1972 ©Getty - Angelo Deligio / Mondadori
Léo Ferré à Rome en 1972 ©Getty - Angelo Deligio / Mondadori
Léo Ferré à Rome en 1972 ©Getty - Angelo Deligio / Mondadori
Publicité
Résumé

Pour sa nouvelle chronique, Elie Semoun nous partage son amour pour la musique de Léo Ferré, qu'il découvre à l'âge de 16 ans dans le salon de ses parents. Depuis, cette passion pour la poésie ne le quittera plus jamais...

En savoir plus

C'est Léo Ferré qui ouvre les portes de la poésie au jeune Elie Semoun. Grâce au chanteur, il se saisit des textes de Paul Verlaine, d'Arthur Rimbaud ou encore de Guillaume Apollinaire. Ces eux qui ont accompagné son blues d'adolescence, ses rêveries, ses frustrations, ses espoirs aussi...
Son amour pour cette musique le mènera jusqu'à un concert de Léo Ferré au Parc de Sceau, un concert qui le marquera à jamais. Son style, sa voix, son énergie, son anarchisme et sa poésie l’ont pris par la main durant toute sa vie...

Références

L'équipe

Elie Semoun
Production