Oscar Peterson en 1998 à New York ©Getty - Barbara Alper
Oscar Peterson en 1998 à New York ©Getty - Barbara Alper
Oscar Peterson en 1998 à New York ©Getty - Barbara Alper
Publicité
Résumé

La première fois qu'Elie Semoun tombe dans le jazz, c'est grâce à un disque qui réunit Oscar Peterson et le trompettiste Harry Edison. Cet album lui collera à la peau durant de très nombreuses années, d'autant que c'est l'un des rares disques de jazz dans la discothèque de ses parents...

En savoir plus

En piochant dans les disques de ses parents, Elie Semoun a le choix entre Oscar Peterson et... Annie Cordy ! Malgré son amour pour la chanteuse et actrice belge, Elie Semoun se plonge dans les disques du pianiste. Il découvre alors son disque "Hark" avec Buddy DeFranco, "Ella and Oscar" et tant d'autres...

Tout un monde s'ouvre alors grâce à ce genie du piano, un peu pataud, un peu lourd mais lorsque ses doigts boudinés couraient sur le clavier il devenait une plume, un oiseau, un courant d’air musical, un ruisseau de notes...

Publicité
1h 00
Références

Programmation musicale

  • 07h52
    ‘S Wonderful
    ‘S Wonderful
    Oscar Peterson
    ‘S Wonderful

    Gershwin (Compositeur)

    Album BD Music presents Oscar Peterson (2015)
    Label BDMusic (73094)

L'équipe

Elie Semoun
Production