Mstislav Rostroprovitch en concert à Paris en 1985
Mstislav Rostroprovitch en concert à Paris en 1985
Mstislav Rostroprovitch en concert à Paris en 1985 ©Getty - Laurent SOLA/Gamma-Rapho
Mstislav Rostroprovitch en concert à Paris en 1985 ©Getty - Laurent SOLA/Gamma-Rapho
Mstislav Rostroprovitch en concert à Paris en 1985 ©Getty - Laurent SOLA/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Les 2 premiers "Nocturnes" de Debussy et "Tout un monde lointain" de Dutilleux au programme de ce concert enregistré Salle Pleyel le 26 février 1981, avec l'Orchestre national de France dirigé par Lorin Maazel et Mstislav Rostropovitch.

En savoir plus

"Maazel nous a permis d'entendre tout l'orchestre, les moindres nuances, toute cette efflorescence qui accompagne, prolonge, exhausse le violoncelle et fait vibrer la musique à l'infini, cependant que Rostropovitch lui-même atteignait à une sonorité vraiment sublime et avançait dans le champ de cette poésie si mystérieuse avec une sorte de clairvoyance toute nouvelle, modérant son romantisme pour atteindre à la pure essence musicale..."
Jacques LonchampLe Monde le 3 mars 1981

Programmation musicale

Claude Debussy

Publicité

Nocturnes : Nuages- Fêtes

Orchestre national de France, dir. Lorin Maazel

Henri Dutilleux

Tout un monde Lointain

Mstislav Rostropovitch, violoncelle

Orchestre national de France, dir. Lorin Maazel

(Extrait d'un concert enregistré Salle Pleyel le 26/02/81)

Franz Schubert

Sonate pour violoncelle et piano (Arpeggione) en la min D 821 : 1. Allegro moderato

Mstislav Rostropovitch, violoncelle

Benjamin Britten, piano

À lire aussi : Henri Dutilleux, Tout un monde lointain

À lire aussi : Mstislav Rostropovitch joue le premier concerto pour violoncelle de Chostakovitch

À lire aussi : Frédéric Lodéon (4/5) : "Rostropovitch, c'est un de mes pères spirituels"

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À lire aussi : Claude Samuel s’entretient avec Mstislav Rostropovitch : Une archive de 1997

À lire aussi : Rostropovitch, musicien au pied du mur : Une archive de 2008