Portrait d'Henri Dutilleux chez lui en octobre 1987
Portrait d'Henri Dutilleux chez lui en octobre 1987
Portrait d'Henri Dutilleux chez lui en octobre 1987  ©Getty - Gamma-Rapho
Portrait d'Henri Dutilleux chez lui en octobre 1987 ©Getty - Gamma-Rapho
Portrait d'Henri Dutilleux chez lui en octobre 1987 ©Getty - Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Le pianiste Christian Ivaldi, la claveciniste Huguette Dreyfus, le hautboïste Maurice Bourgue, le percussionniste Sylvio Gualda, et le quatuor Via Nova étaient réunis au Théâtre des Champs Elysées pour célébrer le 70 ème anniversaire du compositeur Henri Dutilleux...

En savoir plus

Rostropovitch et Myriam Soumagnac ont droit à toute notre reconnaissance, car c'est à leur initiative que vient d'avoir lieu, au théâtre des Champs-Élysées, un fort beau concert en l'honneur d’Henri Dutilleux, qui naissait le 22 janvier 1916.   

Ce fut une suite de moments d'une étrange et parfaite intensité, un enchaînement d'instants de poésie à l'état pur

Publicité

qu'il s'agisse de la "Sonate pour violoncelle et piano" de Debussy ou du quatuor à cordes "Ainsi la nuit" de Dutilleux,  ou des "Trois Strophes sur le nom de Sacher" composées par Dutilleux il y a dix ans. Mais une œuvre toute récente, "For Aldeburg 85", donnée en première audition française, nous a fait prendre plus conscience de la spécificité du génie de Dutilleux. Maurice Bourgue, Huguette Dreyfus et Sylvio Gualda nous ont emmenés jusqu'aux limites de notre musique occidentale, jusqu’à ce qu'on pourrait appeler ce « limen », au-delà duquel tout n’est que barbarie. Des instruments classiques, hautbois, clavecin et percussion, mais cinq minutes pendant lesquelles le ciel se déchire pour nous laisser prendre la mesure d'un avenir fabuleux.   Bon anniversaire, Henri Dutilleux !

Pierre-Petit, Le Figaro 24 janvier 1986

À réécouter : 1985, Henri Dutilleux : Création de son Concerto pour violon "L'arbre des songes"

À réécouter : Henri Dutilleux : Tout un monde lointain... par Mstislav Rostropovitch

À réécouter : Christian Ivaldi (1/5) : "Ma mère était pianiste de variété"

Programme

Henri Dutilleux
Trois Préludes : I. D’ombre et de silence  II. Sur un même accord
Christian Ivaldi, piano 

Claude Debussy
Sonate pour violoncelle et piano en ré mineur : prologue, sérénade, final
Mstislav Rostropovitch, violoncelle
Christian Ivaldi, piano 

Henri Dutilleux
Trois strophes sur le nom de Sacher pour violoncelle solo  
Mstislav Rostropovitch, violoncelle 

Henri Dutilleux
For Aldeburgh 85 pour hautbois, clavecin et percussions
Maurice Bourgue, hautbois
Huguette Dreyfus, clavecin
Sylvio Gualda, percussions
(Première audition française) 

Henri Dutilleux
Quatuor à cordes "Ainsi la nuit"
Quatuor Via Nova  
Jean Mouillère, premier violon
Jean-Pierre Sabouret, deuxième violon
Claude Naveau, alto
Jean-Marie Gamard, violoncelle