Le chef d'orchestre Wilhelm Furtwangler et Yehudi Menuhin en 1954
Le chef d'orchestre Wilhelm Furtwangler et Yehudi Menuhin en 1954
Le chef d'orchestre Wilhelm Furtwangler et Yehudi Menuhin en 1954 ©Getty - ullstein bild
Le chef d'orchestre Wilhelm Furtwangler et Yehudi Menuhin en 1954 ©Getty - ullstein bild
Le chef d'orchestre Wilhelm Furtwangler et Yehudi Menuhin en 1954 ©Getty - ullstein bild
Publicité
Résumé

Aujourd’hui le violoniste nous raconte ses souvenirs de l’année 1947, une année marquée par son premier enregistrement du Concerto de Beethoven avec Furtwängler et le scandale engendré par son engagement en faveur de la réhabilitation de chef d’orchestre allemand.

En savoir plus

Nouvel opus de la série des 17 émissions que le producteur Armand Panigel avait consacrée à la carrière de Yehudi Menuhin à travers sa discographie, une série intitulée Yehudi Menuhin L’histoire de mes disques.

Yehudi Menuhin se souvient de la période de l’immédiat après-guerre marquée par le concert historique qu'il donna à l'Opéra de Paris avec Charles Munch à la Libération, le 10 octobre 1944.

Publicité

Le violoniste nous raconte aussi ses souvenirs de l’année 1947, où il a enregistré pour la première fois le Concerto de Beethoven, avec Wilhelm Furtwängler, et le scandale engendré par son engagement en faveur de la réhabilitation de chef d’orchestre allemand . Cette même année 1947, Yehudi Menuhin enregistre aussi la Symphonie Espagnole de Lalo, et, avec sa sœur, la pianiste Hephzibah Menuhin, la 3ème sonate de Brahms.

À lire aussi : Wilhelm Furtwängler, un passionné de Beethoven

À lire aussi : Wilhelm Furtwängler : coupable ou innocent ?

À lire aussi : Spéciale Wilhelm Furtwängler