Gisèle Halimi en 1975
Gisèle Halimi en 1975
Gisèle Halimi en 1975 ©Getty - Gilbert Uzan /Gamma-Rapho
Gisèle Halimi en 1975 ©Getty - Gilbert Uzan /Gamma-Rapho
Gisèle Halimi en 1975 ©Getty - Gilbert Uzan /Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Claude Maupomé accueille en 1976 Gisèle Halimi, avocate et grande figure du féminisme. Au programme de son "Concert égoïste" : Le Requiem et La Flûte enchantée de Mozart, la Sonate Arpeggione de Schubert et le Triple Concerto de Beethoven...

En savoir plus

"Chanter le Requiem de Mozart dans la cathédrale de Carthage a été une des grandes choses de ma vie, un coup de poing au destin auquel on m’avait préparé, celui d'une fille qui ne devait rien apprendre, trouver un mari et faire le plus d’enfants possible…C’était ma première prouesse, et ce fut une très grande joie…"

À réécouter : Annick Cojean, journaliste, grand reporter au journal Le Monde

Rediffusion de l'émission du 5 mars 2020

Cliquez ICI pour retrouver la programmation musicale

Publicité