Portrait du biochimiste français Jacques Monod, en 1970.  ©Getty - Dominique Berretty/Gamma-Rapho
Portrait du biochimiste français Jacques Monod, en 1970. ©Getty - Dominique Berretty/Gamma-Rapho
Portrait du biochimiste français Jacques Monod, en 1970. ©Getty - Dominique Berretty/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Premier volet du « Concert égoïste » de Jacques Monod. Pionnier de la recherche en biologie moléculaire, prix Nobel de physiologie et de médecine (1965), directeur de l’Institut Pasteur (1971-1976), Jacques Monod était aussi violoncelliste amateur, chef de chœur et grand mélomane …

En savoir plus

« Il est moins épuisant d’être un homme de science qu’un artiste »

Programmation musicale

J-S Bach
Cantate BWV 106 : Sonatina
Consortium Musicum, dir. Wolfgang Gönnenwein 

Publicité

J-S Bach
Suite n°6 en ré majeur BWV 1012 : Prélude
Janos Starker, violoncelle 

J-S Bach
Cantate BWV 8 : Liebster Gott wenn werd' ich sterben
Choeur du King's College de Cambridge
Leonhardt Consort, dir.Gustav Leonhardt 

J-S Bach
Suite n°5 en ut mineur BWV 1011 : Gavotte
Janos Starker, violoncelle 

J-S Bach
Suite n°2 en ré mineur BWV 1008 : Courante
Janos Starker, violoncelle 

Henry Purcell
Didon et Enée : Acte III
Kirsten Flagstad, soprano
Elisabeth Schwarzkopf, soprano
Thomas Hemsley, ténor
Mermaid Orchestra, dir. Geraint Jones 

Christoph Willibald von Gluck
Orphée et Eurydice : Acte III (Extrait)
Dietrich Fischer-Dieskau, baryton  
Maria Stader, soprano
Orchestre symphonique de la radio de Berlin, dir. Ferenc Fricsay