Michel Bouquet sur la scène du Théâtre de l’Atelier dans la pièce de Thomas Bernhard, « Avant la retraite » (Paris, août 1998)
Michel Bouquet sur la scène du Théâtre de l’Atelier dans la pièce de Thomas Bernhard, « Avant la retraite » (Paris, août 1998)
Michel Bouquet sur la scène du Théâtre de l’Atelier dans la pièce de Thomas Bernhard, « Avant la retraite » (Paris, août 1998) ©Getty - Alain Benainous/Gamma-Rapho
Michel Bouquet sur la scène du Théâtre de l’Atelier dans la pièce de Thomas Bernhard, « Avant la retraite » (Paris, août 1998) ©Getty - Alain Benainous/Gamma-Rapho
Michel Bouquet sur la scène du Théâtre de l’Atelier dans la pièce de Thomas Bernhard, « Avant la retraite » (Paris, août 1998) ©Getty - Alain Benainous/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

En 1977, le comédien Michel Bouquet consacre son "Concert égoïste" à Mozart. Il donne sa vision de l'interprétation du compositeur autrichien : "Mozart est au-delà du sentiment, il n’est que sentiment, alors il n’y a pas besoin d’en faire."

En savoir plus

« J’aime pouvoir lire la partition en même temps que j’écoute, que l’interprète me fasse lire la partition…Je n’aime pas qu’on fasse du sentiment avec Mozart. Mozart est au-delà du sentiment, il n’est que sentiment, alors il n’y a pas besoin d’en faire. »

Programmation musicale 

W.A Mozart
Fantaisie en ut mineur K 475 : Più allegro
Claudio Arrau, piano 

Publicité

W.A Mozart
Sérénade n°10 en si bémol majeur K 361 : Tema con variazioni
Instruments à vent de l’Orchestre philharmonique de Berlin, dir. Karl Böhm 

W.A Mozart
Sonate n°21 en mi mineur K 304 : Tempo di minuetto
Henryk Szeryng, violon
Ingrid Haebler, piano 

W.A Mozart
Don Giovanni K 527 : Acte II
Lisa Della Casa, soprano
Cesare Siepi, basse
Kurt Boehme, basse
Fernando Corena, basse
Anton Dermota, ténor
Orchestre philharmonique de Vienne, dir. Josef Krips