Portrait de Michel Piccoli lors du tournage du film 'Mado' de Claude Sautet le 29 juillet 1976 à Paris, France.
Portrait de Michel Piccoli lors du tournage du film 'Mado' de Claude Sautet le 29 juillet 1976 à Paris, France.
Portrait de Michel Piccoli lors du tournage du film 'Mado' de Claude Sautet le 29 juillet 1976 à Paris, France.  ©Getty - Francois Lochon/Gamma-Rapho
Portrait de Michel Piccoli lors du tournage du film 'Mado' de Claude Sautet le 29 juillet 1976 à Paris, France. ©Getty - Francois Lochon/Gamma-Rapho
Portrait de Michel Piccoli lors du tournage du film 'Mado' de Claude Sautet le 29 juillet 1976 à Paris, France. ©Getty - Francois Lochon/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Premier volet du « Concert égoïste » de Michel Piccoli enregistré par Claude Maupomé en 1975. Le comédien commente le programme musical qu’il a choisi : Schumann, qu’il écoutait enfant, Cole Porter, de la musique tibétaine, et Beethoven en hommage à son père, violoniste de l’Orchestre Colonne.

En savoir plus

"La grande chance qu’ont les interprètes musiciens par rapport aux interprètes comédiens, et je le regrette, c’est que les musiciens peuvent travailler seuls sept heures par jour. Nous, les comédiens, ne pouvons pas nous exercer, puisque notre instrument c’est nous-même … Nous ne pouvons pas nous mettre devant une glace et faire nos grimaces ou nous faire plaisir en disant "Hamlet", ce n’est pas possible …"

Rediffusion de l'émission du 25 août 2020

Cliquez ICI pour retrouver la programmation musicale

Publicité