Jean Babilée en 1979
Jean Babilée en 1979
Jean Babilée en 1979 ©Getty - Jack Mitchell
Jean Babilée en 1979 ©Getty - Jack Mitchell
Jean Babilée en 1979 ©Getty - Jack Mitchell
Publicité
Résumé

Invité de Jean-Michel Damian en juin 1994, Jean Babilée racontait ses jeunes années à l’École de danse de l'Opéra de Paris, les années difficiles de la guerre, et sa rencontre avec Jean Cocteau qui écrivit pour lui « Le Jeune homme et la mort », un ballet qui le fit entrer dans la légende en 1948

En savoir plus

« Toutes mes bonnes journées commencent avec Bach, une fois que je me suis installé dans ma journée après m’être levé, j’écoute Bach par Glenn Gould, c’est une sorte de mise en ordre de mon intérieur physique et mental. Quand je commence comme ça, je suis fort pour la journée. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Programation musicale

J-S Bach
Partita n°1 en si bémol majeur BWV 825 : Sarabande
Glenn Gould, piano 

Publicité

Camille Saint-Saëns
Samson et Dalila : Quand tu parlais je restais sourd (Act III, Scène 3)
José Luccioni : Samson            
Hélène Bouvier : Dalila
Paul cabanel : le grand prêtre         
Orchestre et Choeurs du Théâtre National de l'Opéra de Paris, dir. Louis Forestier  

L.V Beethoven
Sonate n°8 en ut min op 13 : Andante
Aldred Brendel, piano  

J-S Bach
Passacaille et fugue en ut min BWV 582 (extrait)
Orchestre symphonique de Sydney, dir. Robert Pikler 

Giuseppe Verdi
La Traviata : e strano! e strano! (Acte I)
Maria Callas, soprano  
Orchestre du Théâtre de La Scala de Milan, dir. Carlo Maria Giulini 

À réécouter : Propos sur Bach de Jean Cocteau (1961)

À réécouter : Brigitte Lefèvre, chorégraphe