Louis Dandrel en 1975
Louis Dandrel en 1975
Louis Dandrel en 1975 ©Radio France - Roger Picard
Louis Dandrel en 1975 ©Radio France - Roger Picard
Louis Dandrel en 1975 ©Radio France - Roger Picard
Publicité
Résumé

Homme de radio, journaliste, compositeur, designer sonore, Louis Dandrel avait la passion du son, comme il le confiait à Claude Maupomé dans le premier volet de cet entretien. Au programme, du hip-hop, Robert Schumann, Vladimir Vyssotski, Anton Webern, Franz Liszt et Marlène Dietrich.

En savoir plus

Le son, je ne cesse pas de l’entendre. Le son raconte beaucoup de choses, ça raconte toute l’histoire du monde, et celle de chacun d’entre nous. C’est tout un aspect de l’histoire de l’humanité ...

À réécouter : Hommage à Louis Dandrel avec Marc Voinchet

À lire aussi : Décès de Louis Dandrel, ancien directeur de France Musique

Programmation musicale

Robert Ashley
Perfect lives (Extrait) 

Publicité

E. Fletcher M. Glover J. Chase S. Robinson
The Message
Grandmaster flash and the Furious Five 

Robert Schumann
Kreisleriana opus 16 : Ausserst bewegt
Alfred Brendel, piano 

Vladimir Vyssotski
Le chanteur devant le micro 

Anton Webern
5 pièces pour orchestre opus 10
Orchestre symphonique de Londres, dir. Pierre Boulez 

Franz Liszt
Prélude et fugue B.A.C.H
Louis Robillard, orgue
(Orgue du Grossmünster de Zürich) 

Moondog
Lament I Bird’s lamnt’ 

J. Young J. Burke H. Spina
Fräulein Annie Wohnt Schon Lange Nicht Hier
Marlène Dietrich, chant