Andréa Guiot en 1964
Andréa Guiot en 1964
Andréa Guiot en 1964  ©AFP - Poirier / Roger-Viollet
Andréa Guiot en 1964 ©AFP - Poirier / Roger-Viollet
Andréa Guiot en 1964 ©AFP - Poirier / Roger-Viollet
Publicité
Résumé

Dans la deuxième partie de l'entretien qu'elle avait accordé à Gaëlle Le Gallic, la soprano Andréa Guiot nous parle de sa voix, du trac dont elle a beaucoup souffert, de la diversité de son répertoire, et de sa passion pour l'enseignement ...

En savoir plus

Je pense que ma vraie carrière c’est celle de professeure de chant...

À lire aussi : Disparition de la soprano française Andréa Guiot

À réécouter : « Mémoire retrouvée », Andréa Guiot : Une archive de 1997 (1ère partie)

À réécouter : Hommage à Andréa Guiot

Programmation musicale 

Aminollah Hosssein
Chant tartare
La rose et le rossignol
La nuit
Le Printemps   
Caravane
Andréa Guiot, soprano
Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Monte Carlo, dir. Jean-Claude Hartemann 

Publicité

W.A Mozart
Les Noces de Figaro : Dois-je croire (Acte III)
Andréa Guiot, soprano
Orchestre radio lyrique, dir. Robert Benedetti 

Charles Gounod
Mireille : Chantez chantez magnanarelles (Acte I)  
Andréa Guiot, soprano  
Orchestre et Chœur du Capitole de Toulouse, dir. Michel Plasson 

Complément de programme : Andréa Guiot en récital à la maison de la radio le 11 février 1967

Jules Massenet
Manon : "Adieu notre petite table..." (Acte II)  

Edouard Lalo
Le Roi d'Ys : "Tais-toi, Margared..."  (Acte II)  

Jules Massenet
Hérodiade : "Il est doux, il est bon " (Acte I)  

Gustave Charpentier
Louise : "Depuis le jour... " (Acte III)  

Charles Gounod
Mireille : "Mon cœur ne peut changer..." (Acte II)  

Andréa Guiot, soprano
Orchestre lyrique de l’ORTF, dir. Jean-Claude Hartemann
Enregistré le 11 février 1967 à la Maison de la radio