Portrait de Christa Ludwig en 1994
Portrait de Christa Ludwig en 1994
Portrait de Christa Ludwig en 1994  ©Getty - Archie Kent/ullstein bild
Portrait de Christa Ludwig en 1994 ©Getty - Archie Kent/ullstein bild
Portrait de Christa Ludwig en 1994 ©Getty - Archie Kent/ullstein bild
Publicité
Résumé

Au micro de François Castang, la mezzo-soprano Christa Ludwig évoque le répertoire du lied, la musique contemporaine, et se remémore sa rencontre avec le chef d' orchestre Karl Böhm, qui lui ouvrit les portes de l'Opéra de Vienne en 1955...

En savoir plus

"Je suis seulement une cantatrice, rien d’autre" 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

À réécouter : Hommage à Christa Ludwig

À lire aussi : Mort de Christa Ludwig, mezzo-soprano légendaire

À réécouter : Hommage à Christa Ludwig, en compagnie de Pierre Flinois

Programmation musicale

Richard Wagner
Les Maitres Chanteurs de Nuremberg : Was duftet _doch der flieder (_Acte II)
Dietrich Fischer-Dieskau, baryton
Orchestre et Chœur de l’Opéra de Berlin,  dir. Eugen Jochum 

Publicité

Luigi Nono
Epitaffio n°3 per Federico Garcia Lorca :
Memento romance de la guardia civil espanola (Extrait)
Christa Ludwig, mezzo-soprano
Orchestre symphonique du NDR de Hambourg, dir. Bruno Maderna 

Gustav Mahler
Symphonie n°3 en ré mineur :
IV  sehr langsam Misterioso Durchauss : O Mensch Gig Acht
IV Sehr langsam Misterioso Durchauss : Piu mosso subito
V Lustitg im Tempound keck im Ausdruck : Bimm bamm
Christa Ludwig, mezzo-soprano
Orchestre Philharmonique de New-York, dir. Leonard Bernstein 

W.A Mozart
Les Noces de Figaro : Non so piu cosa son cosa faccio (Acte I)
Christa Ludwig, mezzo-soprano
Orchestre symphonique de Vienne, dir. Karl Böhm 

L.V Beethoven
Fidelio : Abscheulicher ! Wo eilst du ihn ? (Acte I)
Christa Ludwig, mezzo-soprano
Philharmonia Orchestra, dir. Otto Klemperer