Janine Reiss en 2007
Janine Reiss en 2007
Janine Reiss en 2007 ©Radio France - Christophe Abramowitz
Janine Reiss en 2007 ©Radio France - Christophe Abramowitz
Janine Reiss en 2007 ©Radio France - Christophe Abramowitz
Publicité
Résumé

Premier volet de l’entretien que Gaëlle le Gallic avait consacré à la pianiste, claveciniste, et chef de chant Janine Reiss. Elle évoque ses débuts de musicienne, sa formation de pianiste, et ce qui l’a amené à accompagner les plus grandes voix du XXe siècle...

En savoir plus

«  Je crois que le chant est un besoin profondément humain, c’est un plaisir physique, cela peut être une thérapie, un soulagement au chagrin, une expression de la joie…Après tout, la voix humaine, c’est l’être humain. »

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Programmation musicale

W.A Mozart
Don Giovanni : Batti batti o bel masetto
Teresa Berganza, soprano  
Orchestre du Théâtre National de L'Opéra De Paris, Lorin Maazel Losey  

Publicité

W.A Mozart
Fantaisie pour orgue mécanique K. 608
Janine Reiss, clavecin
Fred Goldeck, célesta  

Richard Wagner / Franz Liszt
Isoldes Liebestod S 447
Byron Janis, piano 

Giuseppe Verdi
Don Carlos : Elle ne m’aime pas ! (Acte IV)
Samuel Ramey baryton
Munich Radio Orchestra, dir. Jacques Delacote 

Robert Schumann
Papillons op 2
Yves Nat, piano 

À lire aussi : Janine Reiss, grande figure du monde de la musique, est morte

À réécouter : In memoriam Janine Reiss (1921-2020) : "J'adore la voix humaine, c'est le plus bel instrument du monde !"