Leon Fleisher en 1946
Leon Fleisher en 1946
Leon Fleisher en 1946  ©Getty - Louis Liotta/New York Post Archives /(c) NYP Holdings, Inc
Leon Fleisher en 1946 ©Getty - Louis Liotta/New York Post Archives /(c) NYP Holdings, Inc
Leon Fleisher en 1946 ©Getty - Louis Liotta/New York Post Archives /(c) NYP Holdings, Inc
Publicité
Résumé

Au micro de Françoise Degeorges, le pianiste américain Leon Fleisher évoquait les débuts de sa carrière, les années passées aux côtés de son maître, le pianiste Arthur Schnabel, et sa rencontre avec les chefs d’orchestre Pierre Monteux, et George Szell...

En savoir plus

«  Quand j’étais très jeune, j’avais le choix de devenir le premier juif président des Etats-Unis, ou de devenir un grand musicien, en ce temps-là c’était plus facile de devenir un grand musicien »

À lire aussi : Disparition de Leon Fleisher, immense pianiste américain

À réécouter : Le programme classique de Philippe Cassard : Ravel, Gershwin, Verdi...

À réécouter : Leon Fleisher, pianiste aux multiples vies - 30 août 2020

Programmation musicale

Johannes Brahms
Seize Valses op 39 : n°1 en si majeur - n°2 en mi majeur
Leon Fleisher, piano 

Publicité

Ned Rorem
3 Barcarolles : Graceful
Leon Fleisher, piano 

Franz Schubert
Sonate n°20 en la majeur op posthume D 959 op posthume
Artur Schnabel, piano 

Johannes Brahms
Concerto n°1 en ré mineur op 15 : Adagio
Leon Fleisher, piano
Orchestre de Cleveland, dir George Szell 

Serge Prokofiev
Concerto n° 4 pour main gauche seule : Andante -Moderato -vivace
Leon Fleisher, piano
Boston Symphony Orchestra, dir. Seiji Ozawa