Régine Crespin en 1966 / Mémoire retrouvée, Régine Crespin prod. François Castang (1995)  ©Getty - ullstein bild
Régine Crespin en 1966 / Mémoire retrouvée, Régine Crespin prod. François Castang (1995) ©Getty - ullstein bild
Régine Crespin en 1966 / Mémoire retrouvée, Régine Crespin prod. François Castang (1995) ©Getty - ullstein bild
Publicité
Résumé

Premier volet de l'entretien que Régine Crespin avait accordé à François Castang en 1995 pour l'émission "Mémoire retrouvée". Avec son franc-parler, la chanteuse évoque ses débuts à Bayreuth en 1958 et les grands rôles qui ont marqué sa carrière...

En savoir plus

« Wieland Wagner, le grand patron de Bayreuth, était un vrai metteur en scène, il avait le don de deviner ce qu’il y avait au fond d’un corps et d’une âme. En 1958, à Bayreuth, Il m’a demandé de chanter le rôle de Kundry dans Parsifal et m’a fait découvrir toutes les possibilités scéniques qu’il y avait en moi et que j’ignorais…J’étais une "bien chantante", réservée, presque timide… »

Programmation musicale

Georges Bizet
Carmen : Acte I « Tralalalala, coupe-moi, brûle-moi »
Régine Crespin, Pierre Thau, Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Alain Lombard (dir.) 
 

Publicité

Richard Wagner
La Walkyrie WWV 86b : Eine Waffe lass mich dir weisen (Acte I) Récitatif de Sieglinde
Régine Crespin, Orchestre National de la Radiodiffusion Française, George Prêtre (dir.) 
 

Richard Wagner
Parsifal WWV 111 : Ich sah das Kind an seiner Mutter Brust (Acte II) Air de Kundry
Régine Crespin, Orchestre National de la Radiodiffusion Française, George Prêtre (dir.) 
 

Richard Wagner
Wesendonck Lieder WWV 91 : 5. Träume
Régine Crespin, Orchestre National de la Radiodiffusion Française, George Prêtre (dir.) 
 

Hector Berlioz
Les Troyens : Acte I « Marche troyenne »
 Régine Crespin, Chœur et Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris, Georges Prêtre (dir.) 
 

Richard Strauss
Le chevalier à la rose : Die Zeit die ist ein sonderbar' Ding (Acte I) Air de la Maréchale
Régine Crespin, Orchestre Philharmonique de Vienne, Georg Solti 
 

Richard Wagner
La Walkyrie : War es so schmählich was ich verbrach (Acte III Sc 3) Brünnhilde et Wotan
Régine Crespin, Thomas Stewart, Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan 

Giacomo Puccini
Tosca : Acte II « Vissi d’arte, vissi d’amore »
Régine Crespin, Orchestre du Théâtre National de l’Opéra de Paris, Georges Prêtre (dir.) 

Richard Wagner
La Walkyrie : Acte 1, Der Männer Sippe
Régine Crespin, Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan 
 

Georges Bizet
Carmen : Acte I « Tralalalala, coupe-moi, brûle-moi »
Régine Crespin, Pierre Thau, Orchestre Philharmonique de Strasbourg, Alain Lombard (dir.) 

À réécouter : Mes reines wagnériennes
1h 58
58 min