Portrait de Jean-Loup Dabadie chez lui en mai 1993
Portrait de Jean-Loup Dabadie chez lui en mai 1993
Portrait de Jean-Loup Dabadie chez lui en mai 1993 ©Getty - Louis Monier/Gamma-Rapho
Portrait de Jean-Loup Dabadie chez lui en mai 1993 ©Getty - Louis Monier/Gamma-Rapho
Portrait de Jean-Loup Dabadie chez lui en mai 1993 ©Getty - Louis Monier/Gamma-Rapho
Publicité
Résumé

Premier volet de l’entretien que Jean-Loup Dabadie avait accordé à Pierre Bouteiller pour son émission « Comme de bien entendu » en mars 1998. Il évoque ses premières rencontres avec la musique, son amour pour le piano, et ses affinités musicales : Mozart, Schumann, Tom Jobim, Kathleen Ferrier…

En savoir plus

« Le piano est dans ma mémoire l'un des arbres de mon enfance, avant de l’entendre et de l’écouter, je l’ai vu et regardé..."

Programmation musicale

Johannes Brahms
Trio avec piano n° 1 en si majeur op. 8 : VI. Allegro
Maria João Pires, piano
Augustin Dumay, violon
Jian Wang, violoncelle 

Publicité

W.A Mozart
Don Giovanni : Acte 1, Là ci darem la mano
Samuel Ramey, basse
Agnes Baltsa, mezzo-soprano
Orchestre philharmonique de Berlin, dir. Herbert von Karajan 

Stan Getz/Joao Gilberto
Doralice
Stan Getz et Joao Gilberto 

Maurice Ravel
Concerto en sol : Presto
François-René Duchâble, piano
Orchestre du Capitole de Toulouse, dir. Michel Plasson 

Gustav Mahler
Kindertotenlieder:
Nun seh' ich wohl warum so dunkle Flammen
Wenn dein Mütterlein
Kathleen Ferrier, contralto
Orchestre philharmonique de Vienne, dir. Bruno Walter 

Complément de programme : 

Jean-Loup Dabadie /Jacques Datin
Le petit garçon
Serge Regianni, chant

À réécouter : Étonnez-moi Benoît rend hommage à Jean-Loup Dabadie (1938-2020) de l'Académie française : "Orfèvre des mots"

À lire aussi : Disparition de l'académicien Jean-Loup Dabadie à l'âge de 81 ans