Eugene ormandy en 1956 ©Getty - ullstein bild
Eugene ormandy en 1956 ©Getty - ullstein bild
Eugene ormandy en 1956 ©Getty - ullstein bild
Publicité
Résumé

Au micro de Micheline Banzet, Eugene Ormandy nous raconte en français ses premiers pas de musicien, à l'âge de 3 ans, et le chemin qui l’a conduit à faire évoluer sa carrière de violoniste vers celle de chef d’orchestre, puis son parcours jusqu'au prestigieux pupitre de l'Orchestre de Philadelphie

En savoir plus

Ses musiciens l'adoraient, comprenaient ses moindres gestes et pensées, et il avait fait de cet orchestre l'un des meilleurs du monde, avant de le léguer à Riccardo Muti. Petit, la tête ronde, les yeux pétillants de malice, Eugene Ormandy répandait dans les œuvres, avec infiniment de simplicité, une clarté parfaite ; il obtenait une finesse de phrasé, une fraîcheur de coloris, une richesse de sonorité, une pureté rythmique, qui faisaient ressortir la moindre nuance du sentiment.

Jacques Lonchampt, Le Monde 14 mars 1985

Publicité
28 min
1h 28

Programmation musicale

Johannes Brahms
Symphonie n°1 en ut mineur opus 68 : Mvt 1 à 3
Orchestre de Philadelphie, dir. Eugene Ormandy 

Maurice Ravel
Daphnis et Chloé  
Orchestre de Philadelphie, dir. Eugene Ormandy 

Maurice Ravel
Rapsodie espagnole : 2ème mvt   
Orchestre de Philadelphie, dir. Eugene Ormandy