Marcel Proust au tennis du Boulevard Bineau, Neuilly-sur-Seine, 1891.
Marcel Proust au tennis du Boulevard Bineau, Neuilly-sur-Seine, 1891.
Marcel Proust au tennis du Boulevard Bineau, Neuilly-sur-Seine, 1891.
Publicité
Résumé

Paris 1911. Restaurant Weber, rue Royale, le rendez-vous chic des écrivains et des artistes. Proust commence la deuxième mouture de sa Recherche du temps perdu. Soudain, il croise un compositeur et a l'idée de lui proposer de collaborer sur un opéra. Un compositeur, mais lequel ?

En savoir plus

Laurent Vilarem et Cécile Leblanc, chercheuse-universitaire et auteure du livre Proust écrivain de la musique aux Editions Brepols, imaginent les rencontres et collaborations entre :

  • Marcel Proust et Claude Debussy
  • Marcel Proust et Richard Strauss
  • Marcel Proust et Reynaldo Hahn
  • Marcel Proust et Francis Poulenc 
4 min

Programmation musicale

Claude Debussy
Trois poèmes de Mallarmé : 2. Placet futile
Véronique Dietschy (soprano), Philippe Cassard (piano)
Adès (1995)

Publicité

Richard Strauss
Salomé op 54 : Danse des sept voiles
Orchestre Philharmonique de Berlin, Herbert von Karajan (direction)
DGG (1986)

Richard Strauss
Capriccio : Kein Andres, das mit so im Herzen loht (Sc 13)  
Elisabeth Schwarzkopf (soprano), Karl Schmitt-Walter (baryton)
Philharmonia orchestra, Wolfgang Sawallisch (direction)
EMI (1987)

Vincent Scotto / Henri Christiné
Ma Tonkinoise
Joséphine Baker (chant)
Marianne Mélodie (2015)

Adolf Spahn / Henri Christiné
Viens poupoule
Felix Mayol (chant)
Chansophone (1932)

Reynaldo Hahn
Ciboulette : Y a des femmes qui font la folie (Acte I)
Andrée Grandjean (soprano)
Orchestre et Chœur du Théâtre des Champs-Elysées, Paul Bonneau (direction)
EMI (1994)

Francis Poulenc
Les mamelles de Tirésias FP 125 : Non monsieur mon mari (Acte I Sc 1)
Julie Fuchs (soprano)
Orchestre National de Lille, Samuel Jean (direction)
Deutsche Grammophon (2015)

Parution

.
.

Cécile Leblanc
Proust écrivain de la musique - L'allégresse du compositeur
Editions Brepols

Proust critique musical: une nouvelle approche de la musique dans la vie et l'œuvre de Marcel Proust.      Le savoir musical a joué un rôle majeur dans la rédaction de tous les textes de Marcel Proust, fiction ou critique, et en particulier de la Recherche. Comment l’a-t-il acquis ? Si les salons mondains ont joué un rôle de laboratoire indéniable, Proust, à partir de 1912, leur retire presque tout rôle musical de premier plan et en fait des lieux d’apprentissage a contrario. C’est qu’il adopte le point de vue du critique musical déplorant, comme les compositeurs, les conditions d’écoute dans ces lieux où l’on finance la musique sans l’aimer vraiment. En conférant ensuite à son narrateur un ethos de critique, Proust renouvelle le roman de l’artiste et légitime l’écriture de la musique par un écrivain. Nourrie des thèmes favoris de la presse spécialisée contemporaine, la Recherche peut être considérée comme le roman du critique musical.

Références

L'équipe

Laurent Vilarem
Laurent Vilarem
Laurent Vilarem
Production
Céline Parfenoff
Réalisation
Pauline Boisaubert
Collaboration