France Musique
France Musique
Mamboniks : Petite histoire du mambo
Mamboniks : Petite histoire du mambo
Mambo
Mambo
Nous sommes en 1954 et le cha-cha-cha, une variante du mambo, balaye La Havane.
1h 22
Mambo
Mambo
Le Latin Jazz naît à New York dans les années 1940, de la rencontre entre les musiques afro-cubaines et le Jazz.
1h 22
Mambo
Mambo
"Mambonik" est le nom donné dans les années 40 et 50 à certains aficionados de la musique latine. Ils aiment le mambo, la rumba, le chachacha et les autres rythmes afro-cubains. Ils sont jeunes, blancs et juifs.
1h 22
Mambo
Mambo
Un voyage tropique, typique et harmonique. Mambo !
1h 22

À propos du podcast

Mamboniks : Petite histoire du mambo
Mamboniks : Petite histoire du mambo

Archives sur France Musique

Une histoire du mambo et plus particulièrement celle des « mamboniks » : les juifs américains, fans de musique afro-cubaine, qui venaient, le week-end, au Palladium, au Park Palace ou au Tropicana, se joindre à la foule multicolore des danseurs de rumba.
A partir des années 1950 le mambo connaît, pendant une quinzaine d’années, un succès planétaire sans précédent.
Musique métisse, il trouve ses premiers aficionados dans la petite bourgeoisie juive, fortement implantée dans les quartiers populaires de New York, Harlem en particulier. En se mélangeant aux populations hispanophones, et en apportant leur sensibilité et leur culture au melting pot latino newyorkais, les juifs se l’approprient et contribuent à son succès.
Perez Prado, Arsenio Rodriguez, Xavier Cugat, Mario Bauza, Tito Rodriguez Machito, Celia Cruz, Tito Puente, Eddie Palmieri… autant de noms qui s’inscrivent dans ce chapitre de_* l’histoire de la musique américaine_*.

L'équipe