L'arrivée d'Aretha Franklin aux Grammy Awards 1998.
L'arrivée d'Aretha Franklin aux Grammy Awards 1998.
L'arrivée d'Aretha Franklin aux Grammy Awards 1998.  - Steve Azzara/Corbis via Getty Images
L'arrivée d'Aretha Franklin aux Grammy Awards 1998. - Steve Azzara/Corbis via Getty Images
L'arrivée d'Aretha Franklin aux Grammy Awards 1998. - Steve Azzara/Corbis via Getty Images
Publicité
Résumé

C’est un moment fort de l’histoire des Grammy Awards. Le jour où Aretha Franklin a sauvé la cérémonie en remplaçant au pied levé le ténor Luciano Pavarotti dans un répertoire qu’on ne lui connaissait guère : l'air "Nessun Dorma" de Puccini.

En savoir plus

Le 25 février 1998 au Radio City Hall de New York se tenait la quarantième cérémonie des Grammy Awards. La grande messe de la musique qui récompense tous les styles musicaux de la pop au classique ! Dans la catégorie classique cette année là, le meilleur enregistrement orchestral est décerné à Pierre Boulez et l’Orchestre de Cleveland pour leur interprétation de la Symphonie Fantastique tandis que Cecilia Bartoli remporte avec son album "An Italian Songbook" le prix de la meilleure performance vocale. Pour ouvrir le chapitre « musique classique » de la cérémonie, le producteur de la soirée, Ken Ehrlich, a proposé à Luciano Pavarotti d’interpréter en direct l’un de ses airs les plus populaires : "Nessun Dorma" tiré de Turandot de Giacomo Puccini ! 

Pour afficher ce contenu Youtube, vous devez accepter les cookies Publicité.

Ces cookies permettent à nos partenaires de vous proposer des publicités et des contenus personnalisés en fonction de votre navigation, de votre profil et de vos centres d'intérêt.

Cet aria extrait de l’opéra Turandot doit être un des moments forts de la soirée ! Le "Nessun Dorma" de Puccini est indissociable du ténor italien depuis qu’il l’a interprété lors de la coupe du monde de Football en 1990 en Italie. Un concert mémorable qui donne envie aux Grammy Awards de retenter l’expérience huit ans plus tard en misant sur le même succès. Ce 25 février 1998, les répétitions avec l’orchestre se passent plutôt bien même si le ténor italien est gêné par quelques maux de gorge qui l’inquiètent.

Publicité

Une demie-heure après le lancement du show télévisé, le pire arrive. Un assistant de production reçoit un appel de Pavarotti indiquant qu’il souffre trop pour chanter ce soir-là mais qu’il viendra avec plaisir l’année prochaine... Panique à bord ! Alors Ken Ehrlich, le producteur de la soirée a une idée… Il se souvient que deux semaines plus tôt Aretha Franklin avait interprété le même air que Pavarotti, "Nessun Dorma" de Puccini, lors d’un concert caritatif à New York. Aussitôt le producteur va dans la loge de la chanteuse présente au Grammy Awards. Il lui explique la situation, lui donne un enregistrement de la répétition avec Pavarotti. Aretha Franklin écoute la cassette et dit au producteur :" Ok, je vais le faire, ça va être marrant !"

Une fois la dernière note jouée, le public applaudit debout et pendant plusieurs minutes la reine de la soul et cette version inattendue de "Nessum Dorma". La chanteuse, qui s’intéressait de plus en plus à l’opéra et qui avait pris des cours avec une coach quelques mois avant les Grammy awards, vient tout simplement de sauver la soirée et d’offrir aux Grammy Awards l’un des plus beaux moments de son histoire.

Références

Programmation musicale

  • 08h18
    JS BACH Concerto n°2 en Mi Maj BWV 1042 : Allegro - pour violon cordes et basse continue
    JS BACH Concerto n°2 en Mi Maj BWV 1042 : Allegro - pour violon cordes et basse continue
    JEAN SEBASTIEN BACH
    JS BACH Concerto n°2 en Mi Maj BWV 1042 : Allegro - pour violon cordes et basse continue

    Interprètes JEAN SEBASTIEN BACH, SASCHA GOETZEL, SARAH NEMTANU

    Album Bach et Schnittke : Concertos pour violons (2014)
    Label NAIVE RECORDS (V 5383)
  • 08h21
    max 1 Symphonie fantastique (2. Un bal)
    max 1 Symphonie fantastique (2. Un bal)
    HECTOR BERLIOZ
    max 1 Symphonie fantastique (2. Un bal)

    Interprètes HECTOR BERLIOZ, PIERRE BOULEZ,

    Album The artist's album
    Label DGG (DEUTSCHE GRAMMOPHON) (457693-2)
  • 08h22
    max 2 Nessun dorma
    max 2 Nessun dorma
    LUCIANO PAVAROTTI
    max 2 Nessun dorma

    Interprètes LUCIANO PAVAROTTI

    Album BOF / Le gout de la vie (2007)
    Label BMG

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation