Fabien Cali (1983)
Fabien Cali (1983)
 Fabien Cali (1983)  - Jazzus Productions
Fabien Cali (1983) - Jazzus Productions
Fabien Cali (1983) - Jazzus Productions
Publicité
Résumé

Une introduction à quelques oeuvres de Fabien Cali, compositeur et guitariste qui intègre à son langage musical des idiomes et des gestes musicaux venus du rock et du métal.

En savoir plus

Pourquoi choisir ? Cette question pourrait être le mantra de Fabien Cali. Né en 1983, compositeur et guitariste qui écrit des quatuors et des concertos pétris de gestes musicaux issus du rock voire du métal. Deux styles musicaux qui sont à l’origine de son amour pour la musique qu’il pratique depuis ses 18 ans grâce à la guitare électrique et différents groupes de jazz, de rock et de hip hop ! Ce n’est que dans un second temps que Fabien Cali apprend à lire la musique et étudie au Conservatoire de Reims ainsi qu'au Conservatoire National Supérieur Musique et Danse de Paris. Ses rencontres à la classe d'improvisation générative seront décisives et l'amèneront progressivement à la musique "contemporaine". A côté de ses études, Fabien Cali n'oublie pas ses groupes et la musique amplifiée. Un souvenir éclaire comme un symbole cet éclectisme. Un jour, quelques heures avant de jouer pour la première partie de Dionysos au Zénith de Rouen, Fabien Cali révisait son prix de fugue dans le calme d’une chambre d’hôtel.

L'un et le multiple 

Bien qu'il ait obtenu un prix de l'Académie des Beaux-Arts  ainsi que le Grand Prix SACEM de la musique symphonique - jeune compositeur et qu'il entrera prochainement en résidence de composition avec l'Orchestre Symphonique de Mulhouse, Fabien Cali ne veut pas choisir entre la création pour le concert, la musique de films ou son travail avec des artistes de pop. 

Publicité

À réécouter : Les inspirations pop, disco et jazz de Guillaume Connesson

Fabien Cali : J’assume pleinement être un musicien de rock qui s’exprime dans un idiome « musique écrite occidentale »

Cet éclectisme se retrouve dans plusieurs oeuvres telles que Furie, un concertino pour cornet et quatuor à cordes qui sonne, à certains endroits, comme un duo de "guitar hero". Un goût pour la virtuosité et la musique avec une pulsation lancinante que l'on retrouve également dans des oeuvres telles que Chorus pour orchestre à plectre ou encore dans les riffs et les sonorités de Larsen de son quatuor au nom équivoque Heavy Metal Machine

Fabien Cali résume ainsi sa démarche : J’assume pleinement être un musicien de rock qui s’exprime dans un idiome « musique écrite occidentale ». Grâce à ce parcours un peu surréaliste, je peux aujourd’hui intégrer différentes techniques d'écritures, d’élaboration compositionnelle et de multiples influences dans ma musique. Et j’essaie autant que possible que la démarche et l’envie restent les mêmes que lorsque je cherchais mes premiers riffs de guitare dans ma chambre !

À réécouter : " Clockworks " de Fabien Cali (Rediffusion intégrale et portrait)

Références

Programmation musicale

  • 08h16
    Concerto n°3 en La Maj Wq 172 H 439 : Allegro assai
    Concerto n°3 en La Maj Wq 172 H 439 : Allegro assai
    Carl Philipp Emanuel Bach
    Concerto n°3 en La Maj Wq 172 H 439 : Allegro assai

    Interprètes Jonathan Cohen, Nicolas Altstaedt

    Album Carl Philipp Emanuel Bach : Concertos pour violoncelle (2016)
    Label HYPERION (CDA68112)

L'équipe

Max Dozolme
Max Dozolme
Max Dozolme
Production
Yassine Bouzar
Réalisation